Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le calendrier de l'Avent de mon père

par La journaliste IT pink & green

Le calendrier de l'Avent de mon père

Quand j'étais petite, Noël était une fête à la fois très pieuse, très spirituelle, et très chaleureuse. Noël c'était la neige, l'odeur du sapin et des clémentines, ma mère aux fourneaux, les voisins et les amis qui débarquent sans prévenir, la messe de Minuit (qui se déroule vraiment à minuit), la chaleur et la famille.

En vérité, ces Noëls enneigés qu'on passait dans le Doubs ou en Slovaquie restent gravés dans mon coeur comme faisant partie des meilleurs souvenirs de mon enfance. La fête était modeste, mais profondément authentique, riche en signification et en amour, douce et chaude comme un feu de bois qu'on retrouve après avoir marché dans la neige entre l'église et le foyer. De débauche de mets raffinés et chers, point. De cadeaux qui envahissent le salon, faisant perdre la tête aux enfants qui ne savent plus par lequel commencer, point encore. Chez nous Noël brillait par sa simplicité et sa sincérité. Le repas était réconfortant, chaud, bon et doux comme les mains de ma mère. La fête était empreinte de dévotion, d'espérance et de solidité comme la voix de mon père.

Nous recevions chacun, en tout et pour tout, un seul cadeau sous le sapin. Non non, ne soupirez pas "pauvres enfants". Croyez moi, nous étions bien plus heureux de cet unique cadeau attendu avec patience et ouvert avec dévotion que la plupart des enfants qui croulent sous des cadeaux aussitôt ouverts, aussitôt oubliés et abandonnés. C'était vraiment le bonheur. Et puis pour nous Noël ne se résumait pas aux cadeaux, c'était tellement plus que ça.

Vous imaginez bien que le calendrier de l'Avent était à l'image de nos Noëls. C'est mon père qui nous le concoctait chaque année. Ici, il n'est guère question de chocolats, encore moins de playmobils ou de légos à déballer chaque jour. C'était beaucoup plus simple (et beaucoup plus proche de l'esprit de Noël finalement).

Sur une toile assez grande, mon père peignait un ciel nocturne, légèrement dégradé, ainsi qu'un paysage endormi. Un désert, ou quelque chose comme ça. Et tous les soirs de l'Avent, si on avait été sages, on trempait à tour de rôle un petit pinceau fin dans la peinture blanche ou jaune et on traçait une petite étoile dans le ciel. 25 jours, quatre enfants, au terme de l'Avent notre voie lactée de gentillesse et de sagesse comptait donc 100 petites étoiles. N'est-ce pas joli et symboliquement très parlant ? Le tableau ainsi composé en famille servait de toile de fond à notre petite crèche.

Cette année j'ai décidé de ressusciter cette tradition familiale qui me semble si belle, symboliquement parlant. Plutôt que de se jeter sur un calendrier pour se gaver de chocolats, nous allons dessiner des étoiles et cheminer vers Noël avec simplicité. Un peu comme Marie et Joseph avançant vers Bethléem finalement.. J'ai hâte de commencer notre calendrier (oui bon on a triché, on a déjà mis quatre étoiles pour la photo), je pense que ce petit moment du soir où nous dessinerons les étoiles constituera un joli partage en famille. Comme autrefois.

Le calendrier de l'Avent de mon père
Le calendrier de l'Avent de mon père
Le calendrier de l'Avent de mon père
Le calendrier de l'Avent de mon père
Le calendrier de l'Avent de mon père
Commenter cet article

matelas Memoire de forme 03/06/2014 18:51

Merci Pour info

pschittchuttt 06/12/2013 16:15

Quelle belle tradition familiale...je vais te l'emprunter, d'autant plus que j'aime peindre.

Merci.

La Journaliste IT Pink & Green 13/12/2013 10:46

Merci beaucoup, ravie de t'avoir inspirée et au plaisir de te relire.

la farfa 02/12/2013 15:18

c'est une très belle idée. Ici, pas de chocolat non plus. Des photos de famille de l'année à (re)découvrir chaque jour. Et il adore ça. ;)

La Journaliste IT Pink & Green 13/12/2013 10:45

Oh très chouette idée ! je note

Petit Bourgeon 02/12/2013 09:21

Ça donne vraiment envie, et ça m'a réchauffé le coeur de te lire.
Nous essayons de faire un Noël pas trop compliqué ni chargé de cadeaux, sans trop de jouets, de fioritures...

La Journaliste IT Pink & Green 13/12/2013 10:45

Idem, le sens de Noël est ailleurs et c'est ce sens là dont on garde un souvenir ineffaçable.

Blanche 29/11/2013 12:09

J'adore !

La Journaliste IT Pink & Green 13/12/2013 10:45

Merci