Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Socrate et Balkis

par La journaliste IT pink & green

Socrate et Balkis

(Oui on est comme ça nous, la mode, les habitudes, l'année du I, tout ça... on s'en balance un peu).

Deux petites boules de poils nous ont rejoints peu avant Noël. Deux petites bestioles de deux mois et des poussières chacune. Un mâle, une femelle.

Lui, c'est Socrate, le chaton tigré aux yeux verts. Gros dormeur (comme tous les chats, me direz-vous), grand demandeur de chaleur humaine, joueur et chasseur à ses heures (quand donc comprendra-t-il que sa queue n'est pas une proie et qu'en tournant forcément elle s'échappe ?), miauleur strident et tenace quand il a faim. Il est mimi tout plein et vraiment gentil. En plus il est très propre, ce qui ne gâche rien. Mes filles en sont dingues, mon fils le manipule avec une tendresse et une délicatesse infinies, et Socrate le lui rend bien.

Socrate parce que c'est un personnage qui existe depuis toujours dans notre histoire à mon amoureux et à moi, le sage, le philosophe, celui qui pose des questions en guise de réponse (agaçant au début mais instructif au final). Un sphinx.

Elle, c'est Balkis, le petit bouledogue noir aux yeux attendrissants et aux oreilles dressées. Pas très propre pour le moment (vive la serpillière), très joueuse, coquine même, butée à ses heures (quand elle tient absolument à retourner le sable dans la litière du chat, merveilleux), pot de colle et assez obéissante pour un chiot de deux mois quand on prononce son prénom. Elle est très tendre, adore dormir contre nous (et manger mes orteils, SEULEMENT les miens, il faudra qu'on m'explique pourquoi. Le vernis rouge peut-être ?).

Balkis parce que c'est le prénom de la reine de Saba, belle, intelligente, sage et magicienne, l'amoureuse du roi Salomon, celle qui aimait poser des énigmes (encore !).

Et eux ensemble ? Ils sont drôles à observer, ils se chamaillent, se mordillent. Le chaton se met à miauler vigoureusement comme si on l'égorgeait mais si on les sépare il y retourne vaillamment, avec provocation même. Si la poigne de Balkis lui semble en revanche un peu trop musclée, il se réfugie en un quart de seconde sur le coin de canapé qu'il s'est attribué. Le pauvre chiot est trop lourd et trop maladroit pour le moment pour espérer l'y rejoindre. Balkis implore vers le haut, Socrate domine de toute sa majesté en en contemplant sa copine en bas. Avant de la rejoindre, parce que décidément c'est trop tentant d'aller jouer avec elle.

Voilà voilà, il risque d'y avoir des photos de chat et de chien chez moi désormais, avec parcimonie sur ce blog, beaucoup plus sur les réseaux sociaux. D'ailleurs je suis toujours hallucinée de voir à quel point les photos de chaton et de chiot sont likés. Un peu comme dans la vraie vie, quand tu te balades avec eux, tu fais pas un pas sans attirer l'attention. Pire qu'avec un bébé.

Socrate et Balkis
Socrate et Balkis
Socrate et Balkis
Socrate et Balkis
Socrate et Balkis
Socrate et Balkis
Socrate et Balkis
Socrate et Balkis
Socrate et Balkis
Commenter cet article

Audrey 30/12/2013 12:45

Alors là je like aussi sur le blog
Ils sont tous les 2 trooooooop mignons ! Et si expressifs incroyable !!!
J'adore les photos avec Iris et la première où l'on ressent bien leur complicité

little cocoon 30/12/2013 11:30

Bienvenue à eux !
Excellent choix de race, les bouledogues sont formidables...

Mentalo 30/12/2013 10:47

Double #miiiiiiiiiiiih !