Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vivre avec eux

par La journaliste IT pink & green

Vivre avec eux

Avoir un animal ça change la vie ? Et bien oui et non. Oui parce que ça demande forcément des petits aménagements du quotidien, à fortiori s'ils sont deux à avoir rejoint notre famille, un chat, un chien. Non parce que j'ai le sentiment qu'ils se sont fondus à notre foyer comme s'ils avaient toujours été là. Je ne sais pas si c'est leurs caractères respectifs ou si c'est l'énergie de notre famille qui déteint sur eux, je ne sais pas si ça se passe toujours comme ça, mais ils sont à l'image de notre chez nous. Zen, drôles, câlins.

J'avais une crainte concernant le chaton, l'écraser par mégarde. Oui je sais ça peut paraître bête mais il était si petit quand il est arrivé ici, il pesait 250 grammes. Une barquette de beurre ! J'étais sans doute encore assez traumatisée par un incident survenu dans mon enfance. Durant les vacances, ma jeune soeur avait malencontreusement marché sur un chaton de la ferme voisine et lui avait écrasé le museau. Loin de se démonter, le fermier avait saisi le chaton pour le noyer quasiment sous nos yeux. On est d'accord : ça marque. Donc j'avais peur d'écraser mon minuscule Socrate si d'aventure il se faufilait en silence entre mes jambes pendant que je suis occupée dans la cuisine. On lui a même noué ruban et grelot, mais il les retirait sans cesse. On lui a acheté un petit collier mais même le plus petit des colliers de chat était trop grand pour son cou minuscule.

Mais finalement je n'ai jamais écrasé Socrate. Il se glisse habilement entre mes pieds, je sens rapidement sa présence et je bouge dans la cuisine sans crainte, avec un chaton qui déambule au même rythme que moi. J'ai parfois le sentiment de danser avec lui.

Quant au chiot, ma crainte concernait le sommeil (pour le chat évidemment ça n'a jamais été un souci). Elle aussi elle était si petite quand elle est arrivée, elle vivait avec ses deux parents et son frère, difficile de faire comprendre à cette petite boule de poils que désormais elle dormirait seule. Les premières nuits elle a dormi à nos côtés et de temps en temps il fallait la caresser pour la rassurer. Mais j'ai rapidement eu le sentiment qu'elle s'habituait à tout ce rituel : notre chambre, les bruits, la chaleur et puis ces mains qui la caressent quand elle en a besoin ou envie. Ca n'est pas évident de savoir ce qu'il est bon de faire, j'étais tiraillée entre l'image du bébé chien demandeur et l'image du chien de 10 ans qui continue à squatter notre chambre. Bref, il a fallu trancher. On a testé une nuit, je me suis levée au moins dix fois (pire que pour un enfant) pour la rassurer et la recoucher sur son coussin, dans le salon.

Mais Balkis est intelligente et aussi très réceptive. Elle a vite compris. La nuit suivante j'ai du me lever deux fois seulement. Et depuis... elle dort sans nous et il n'y a aucun souci. En plus maintenant Socrate et Balkis se sont bien habitués l'un à l'autre, ils dorment ensemble (ça fera l'objet d'un autre billet).

Il reste le souci de la propreté. Pour Socrate pas de souci, il va dans sa litière. Pour Balkis il y a encore du boulot. Mais chaque chose en son temps. En attendant je suis devenue la reine de la serpillière et pour un temps j'ai abandonné ma manie de marcher pieds nus, je porte des tongs. Quand vous me reverrez pieds nus, vous saurez que Balkis a tout compris.

Commenter cet article

smatphone pas cher 30/08/2014 13:30

je suis une amoureuse des chats, j'ai toujours vécu avec des animaux, et malheureusement le mien s'est fait écrasé il y a 4 ans, alors comme on vend la maison, une fois qu'on sera bien installé dans une autre on verra pour en prendre un, ma fille sera ravie j'en suis certaine!

matelas memoire de forme 31/03/2014 00:59

Un petit merci pour les efforts que vous avez mis dans l’écriture de cet article. Je l’ai trouvé d’utilité.

lexou 23/01/2014 14:59

je suis une amoureuse des chats, j'ai toujours vécu avec des animaux, et malheureusement le mien s'est fait écrasé il y a 4 ans, alors comme on vend la maison, une fois qu'on sera bien installé dans une autre on verra pour en prendre un, ma fille sera ravie j'en suis certaine!