Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alors ce mot totem ?

par La journaliste IT pink & green

Alors ce mot totem ?

Oui je sais on est déjà en février et je n'ai toujours pas partagé ici mon mot totem pour 2014. Peut-être qu'inconsciemment je me disais qu'il allait peut-être changer en cours de route, tellement je ne le comprenais pas ? Hypothèse fort peu plausible d'ailleurs vu comme il s'est imposé à maintes reprises à mon esprit et à ma vue. Il suffisait que je l'écarte un instant de ma tête pour que la vie le ramène de manière parfois totalement incongrue sur mon chemin, entendu dans la rue, lu sur un (des) statuts facebook, croisé au détour d'une phrase dans un livre. Il m'a poursuivie, j'ai accepté.

Tempête.

C'est donc lui.

Je ne trouve pas ce mot négatif, juste un peu étrange. La tempête, c'est le bouleversement d'un équilibre vers un autre équilibre. Le big bang. Le changement. Le vent qui balaie tout avant qu'on reconstruise en mieux, en plus fort. La tempête qui ôte le superflu et fait prendre conscience de l'essentiel. Après tout, ça va à la suite de mes mots précédents, circulation, rouge, tempête. Je vois les trois comme autant de résolutions positives dans ma vie, car tout est une question de regard, rappelez-vous.

Ce matin j'ai repensé à un passage de La princesse qui croyait aux contes de fée. Ca faisait trois ans que je n'avais pas ouvert ce livre mais ça m'est venu comme une évidence en allumant mon PC. J'ai donc relu le passage en question, celui où la princesse apprend enfin à nager, en plein coeur de la tempête, avec l'aide de Dolly, un dauphin.

"Si je lâche le bord du bateau, je vais me noyer, je le sais" dit Vicky.

"Voilà des années que tu es en train de te noyer alors que tu n'étais même pas dans l'eau" lui rétorqua Dolly.

Lâcher, plonger et se laisser porter, ne pas lutter contre les tempêtes de la vie ni les tempêtes intérieures, aller avec le courant, accepter, se réconcilier. Et se rendre compte que les tempêtes nous emmène pile là où on devait aller, pour peu qu'on ne se bat pas contre elles mais avec elles.

Photo : National Geographic

Livre : La princesse qui croyait aux contes de fée de Marcia Grad, éditions Ambre

Commenter cet article

euphemia 04/02/2014 18:42

"Laver les ombres" de Jeanne Benameur... Juste comme ça...

Anne-Laure 04/02/2014 10:34

C'est exactement ce que j'avais besoin de lire en ce moment... merci ♡

La Journaliste IT Pink & Green 04/02/2014 12:57

Gros bisous toi