Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je suis cette caricature de la femme enceinte épanouie

par La journaliste IT pink & green

Je suis cette caricature de la femme enceinte épanouie

Je suis cette caricature de magazine pour future maman, cette femme enceinte épanouie, heureuse et rayonnante de bonheur. Je sais que ce n'est pas le cas de toutes les femmes, je sais que c'est une chance, oui. Mais je ne peux pas empêcher mon bonheur et mon bien-être d'irradier.

Oh j'ai aussi des maux de grossesses, rassurez-vous. Je connais les nausées (pour mes trois grossesses précédentes, pas celle-ci), l'alitement forcé, les contractions, le bassin déglingué à quelques jours d'accoucher, la fatigue, les insomnies et les remontées acides (coucou le glamour).

Mais rien, non rien ne peut entacher mon bonheur d'être enceinte. J'adore grossir du ventre, j'adore sentir le bébé bouger, je prends mon mal en patience quand je n'arrive pas à dormir et même accroupie au dessus de la cuvette je me dis que je suis chanceuse de ressentir tout ça. J'ai le sourire béat, la main niaisement posée sur mon ventre, et l'esprit qui vagabonde là tout près, du côté de mon enfant.

Je n'achète plus de magazines futures mamans mais je me connecte à tout un tas de sites concernant la maternité : la grossesse semaine par semaine, vêtements de femme enceinte et bébé, sites de prénoms... Même mon iPhone est truffé d'applications maternité.

Je n'ai pas encore acheté de premier petit vêtement pour mon bébé mais je sens que ça ne va pas tarder. Je l'avoue, j'ai déjà tâté des petits pyjamas et des bodies taille naissance en rêvant de lui.

Pour une fois je ne me suis pas inscrite à une discussion de forumeuses enceintes pour le même terme que moi, mais qui sait si plus tard je ne céderai pas à cette idée ?

Je suis une caricature, vous dis-je.

Mon reflet qui s'arrondit dans le miroir me rend heureuse. Ma peau et mes cheveux ne se sont jamais aussi bien portés. Je ne suis pas fatiguée et même la balance ne pourrait pas me démoraliser. Appelez moi la ravie de la crèche, peu m'importe.

Je démarre la journée en posant la main sur mon ventre puis je me lève et j'associe mon enfant à ma journée et à l'univers en saluant le soleil, oui, même avec mon ventre déjà bien rond. Je pense à lui, à son frère et à ses soeurs à tout moment de la journée, sous la douche, quand je marche ou quand je mange.

Je respire pour deux.

Je souris pour deux.

Je vis pour deux.

C'est une parenthèse enchantée, une période hors du temps. Et j'entends bien en profiter chaque jour, à chaque moment.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lamamanchat 30/06/2014 21:53

Trop joli texte qui me ferait presque publier oh comment je n'apprecie pas d'etre enceinte ;)

lexou 30/06/2014 14:31

tu es superbe d'après les photos que je vois de toi ici ou ailleurs, ce bonheur ca fait plaisir à lire!!

c et son nombril 30/06/2014 14:25

Et c'est chouette de savoir en profiter !!! Voilà un bébé qui va être magnifiquement couvé !

Lauréa 30/06/2014 12:10

Et que du bonheur de vous lire !!

Sofiso 30/06/2014 10:38

Je confirme que tu irradies aussi à l'écrit, c'est très plaisant de te lire ! (encore plus que d'hab) :-D