Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce début de vacances

par La journaliste IT pink & green

publié dans Mon nombril

Ce début de vacances

Nous sommes en effectifs réduits depuis près de deux semaines. Mes deux filles profitent de la méditerranée, du sable et des balades en mer chez leur papa, la fille de mon amoureux est en centre de loisirs pas loin d'ici.

Le lave-vaisselle et le lave-linge soufflent un peu. Le sol se salit trois fois moins vite, les chambres sont rangées, la Wii est au repos, le silence a envahi l'appartement. Deux panières de linge propre attendent d'être vidées mais il n'y a pas urgence, si on a besoin de quelque chose on se sert dans le tas. Le reste, ma foi, attendra encore un peu.

Socrate est un peu comme une âme en peine sans les filles, j'ignore si c'est la grossesse qui avance, leur absence ou plutôt un savant mélange des deux, mais il s'est transformé en véritable pot de colle. Il me suit partout (oui il aimerait même me suivre aux toilettes mais je ne le laisse pas entrer), se frotte à mes jambes, s'allonge à proximité de moi si je suis occupée dans le salon ou la cuisine et s'installe systématiquement contre mon ventre, pattes protectrices posées sur moi, quand je suis allongée. Balkis quant à elle reste fidèle à elle-même, je me demande juste si les balades avec les filles lui manquent...

Avec le Petit Roi on sort un peu, surtout le matin vu la chaleur qui nous attend dès qu'on approche de l'heure du midi. Piscine, lac, parc, médiathèque, on a beau ne pas être partis en vacances on ne peut guère se plaindre ici, la montagne nous gratifie de jolis moments parfumés, ensoleillés et remplis de bonheur.

Les soirées sont douces, lentes, chaudes. On mange des salades, des tartes légères, ça sent l'aneth, le basilic et la pastèque. Les pêches s'achètent par plateau et les tomates sont mes meilleurs amies.

Les jardinières du balcon nous ont déjà donné deux concombres géants et délicieux, les tomates cerises ne devraient pas tarder à rougir suffisamment pour être servies à l'apéro.

Et puis, bonheur suprême, la saison des graminées est enfin terminée. Je peux sortir sans crainte d'avoir la tête transformée en chou-fleur larmoyant au bout d'un quart d'heure. C'est vraiment une période idyllique.

Seul bémol dans cette parenthèse de nonchalance et de légèreté, un petit tour aux urgences maternité pour cause de migraine récalcitrante. Après vérification, pas d'hypertension ni aucun signe de pré-éclampsie donc ouf, je m'en sors avec un traitement contre la migraine (moi qui ne connaissais absolument pas ce mal) et un bounty (ça faisait au moins dix ans que je n'en avais pas mangé mais j'avais trop faim après 5 heures passées à attendre toute une série de résultats).

Le bébé va bien, j'ai déjà passé la moitié de ma grossesse, que demander de plus ?

Dans un peu plus de deux semaines les filles nous rejoindront et les vacances prendront un autre tournant. Le tournant d'août. Celui des piscines quasi quotidiennes (et je pourrai nager en toute liberté, le Petit Roi sera bien gardé !), des glaces et des petits déjeuners qui ressemblent à de grandes tablées familiales (ricoré power).

Ensuite il faudra penser aux fournitures, aux vêtements de rentrée, aux cartons et au déménagement aussi.

Mais chut, c'est encore loin...

Ce début de vacances
Ce début de vacances
Ce début de vacances
Ce début de vacances
Ce début de vacances
Ce début de vacances
Ce début de vacances
Commenter cet article

lexou 18/07/2014 12:50

Un petit peu de repos et de calme pour toi alors, avant de vivre août en famille comme nous on nous serons enfin en vacances au soleil j'espère en bord de mer c'est sûr!Ton chat tigré mon dieu ce qu'il est beau!J'avais le même ;) Nous en prendrons un quand nous aurons enfin vendu la maison et trouvé ailleurs!