Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et le goût du sel sur mon épaule

par La journaliste IT pink & green

Et le goût du sel sur mon épaule

De cet été on retiendra l'odeur du premier tube de crème solaire, puis du deuxième car le premier a vite été vidé, des cyprès de la piscine et des figues qu'on vient de couper.

On se rappellera du parfum du mimosa qui fleurit étonnamment en plein mois d'août, des algues qui sèchent sur les rochers et des frites qu'on mange avec les doigts face à la mer.

Les tomates, le basilic, le café frais sur la terrasse, le melon à s'en éclater le ventre et les mûres qui tâchent, on n'oubliera aucun de ces goûts joyeux et réconfortants.

Le carré au fruits maintes fois décliné, à la fraises, aux prunes, aux groseilles, à la cerise. On va le prolonger ce gâteau, à la poire et à la pomme très bientôt.

De cet été on se souviendra des marques de bronzage de la forme des bikinis sur les hanches et autour du cou et de l'angle des birkenstocks et des tongs sur les pieds.

On gardera encore un peu la sensation du sable entre les orteils, du carrelage qui reste chaud le soir et des lattes de teck sous les fesses.

Le bleu du ciel, le turquoise de la mer, le rose et le blanc des fleurs de lauriers, le blanc laiteux de mon ventre et le bronze des pieds de mon fils, autant de souvenirs colorés qui feront peu à peu place aux couleurs de l'automne.

Et puis tous ces bruits qui ont accompagné nos mois d'été, les matins, les soirées, les siestes dans la chaleur.

Le chant des cigales.

Et les cris des enfants à la piscine.

Et les grenouilles de Camargue qui se taisent vers deux heures du matin.

Et les grillons.

Et le bruit des glaçons.

De cet été je n'oublierai pas mes longueurs face au soleil, dans les vagues iodées de la méditerranée ou le turquoise chloré de la piscine. Sensations différentes, parfums différents, mais un point commun : mon deuxième fils qui ondulait dans mon ventre alors que je fendais l'eau de mes bras dorés.

On reste en tong, on garde la crème solaire sous la main pour l'été indien, les maillots de bain sèchent et serviront encore un peu. Pas grave si les cartables sont à nouveau sortis et les matins plus frais, on a encore la tête un peu en vacances.

C'était un bel été.

Et le goût du sel sur mon épaule
Et le goût du sel sur mon épaule
Et le goût du sel sur mon épaule
Et le goût du sel sur mon épaule
Et le goût du sel sur mon épaule
Et le goût du sel sur mon épaule
Et le goût du sel sur mon épaule
Et le goût du sel sur mon épaule
Et le goût du sel sur mon épaule
Et le goût du sel sur mon épaule
Et le goût du sel sur mon épaule
Et le goût du sel sur mon épaule
Et le goût du sel sur mon épaule
Et le goût du sel sur mon épaule
Et le goût du sel sur mon épaule
Et le goût du sel sur mon épaule
Et le goût du sel sur mon épaule
Et le goût du sel sur mon épaule
Et le goût du sel sur mon épaule
Commenter cet article

annie 28/11/2014 14:52

Bonjour,

tu es peut être occupée à BEAUCOUP plus important!
Mais cette recette, accepterais tu de la partager?
Parce que je goûterais bien ce dessert!
merci

ANNIE 19/09/2014 09:09

Et ta recette du carré aux fruits, tu la partages?

PascaleB 08/09/2014 13:12

Très beau... rien qu'en lisant ces quelques lignes, on s'y croirait. Bisous. Pascale