Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La grossesse jolie

par La journaliste IT pink & green

La grossesse jolie

Elle est bien jolie cette grossesse qui se déroule comme un fleuve calme et joyeux capable de traverser des petites tempêtes et de retrouver aussitôt sa quiétude.

Inutile de parler des quelques contractions auxquelles je me suis habituée au bout de quatre enfants et que je sais inoffensives même si elles sont bien présentes. Mon utérus se muscle, s'entraîne, voilà tout. Sans doute pour préparer en secret une naissance éclair, encore une fois.

De nausées en début de grossesse, point. Alors oui certes j'en ai quelques unes maintenant. Mon fils ayant la tête en haut, son crâne chatouille généreusement mon estomac à qui ça ne plaît pas beaucoup (vive le bicarbonate de soude).

La fatigue me gagne un peu, je l'avoue, à 30 semaines je suis essoufflée comme après un marathon dès que je dois parcourir quelques dizaines de mètres, et les insomnies me tiennent éveillée presque tous les jours vers 3 heures du matin. Mon aînée me trouve parfois le matin dans la cuisine, devant un chocolat chaud, quand elle se lève en catimini pour le collège. Je partage son petit déjeuner puis je l'embrasse sur le front, bonne matinée ma grande, je retourne me coucher, je n'ai pas dormi de la nuit.

Je retourne sommeiller aux côtés de mon fils jusqu'à son réveil, grappillant quelques minutes de sommeil en plus.

Mais qu'est-ce que tout cela à côté des compensations ?

Je me réveille le matin et je réalise que non ce n'était pas un rêve, un petit coup de pied en bas à droite, toujours au même endroit et toujours à mon réveil, vient me rappeler la réalité de ce petit grand bonheur qui grandit là, tout contre moi.

Miracle.

Oui elle est bien jolie cette grossesse.

D'ailleurs pour la première fois, je suis partie en vacances enceinte. Deux fois. J'ai avalé des kilomètres en voiture sans crainte. J'ai marché, beaucoup. J'ai nagé dans la mer, à la piscine, j'ai lézardé à l'abri de mon chapeau en écoutant les cigales. Je ne l'avais jamais fait enceinte. Étonnant non ? Pour mon aînée j'étais alitée, au repos strict. Les deux suivants sont nés en juin, avant l'été et ses parfums iodés ou chlorés.

Autant dire que j'ai savouré chaque route, chaque matin ensoleillé, chaque brasse, chaque pas dans le sable, chaque marché, chaque sortie. Même les courses et les contraintes du quotidien ont un goût délicieux quand on se dit que c'est une chance de pouvoir les accomplir.

Je suis d'autant plus heureuse d'en avoir profité que la fatigue me gagne désormais. Je dois m'écouter, écouter mon corps m'a dit la sage-femme. En faire un peu moins, déléguer, me reposer, prendre soin de moi.

Ca m'a paru assez frustrant pendant un instant. Mais j'ai décidé de laisser couler le fleuve comme il doit couler. Il ralentit, il prend des petites routes ondulantes. Il a élargi sa course en diminuant le débit.

Et bien soit.

La grossesse jolie s'élargit et ralentit à l'approche de l'automne.

Et moi je vais suivre son rythme.

Commenter cet article

Pauline 21/09/2014 22:57

La sagesse prime :) très beau texte plein de douceur :)

valentine@vetement grossesse 18/09/2014 14:23

Belle grossesse à toi, tout à l'air de bien se passer et ca fait plaisir! A bientôt pour un prochaine article.
Valentine

pascale 16/09/2014 17:07

Très joli texte, très belle emotion, comme à chaque fois... belle continuation à toi, dans le calme et la volupté.
Pascale

Mentalo 16/09/2014 13:38

La sagesse qui va de pair avec le bonheur et le plaisir de savourer ce dernier cadeau <3