Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Deux mois avec nous

par La journaliste IT pink & green

Deux mois avec nous

Il a eu deux mois cette nuit, deux mois déjà qu'il est né comme une petite fusée, deux mois qu'il a gargouillé entre mes mains, hésitant un instant entre la vie aquatique et la vie aérienne avant de pousser un cri de victoire et s'endormir immédiatement et paisiblement contre mon coeur.

Deux petits mois et déjà une personnalité bien dessinée. Bien douce à vivre, aussi, il faut le dire.

~ Il est zen, déjà. Son surnom, donné sur une intuition et une jolie rime, lui correspond parfaitement. Ruben maître zen, le calme, le dormeur, l'observateur.

~ Il dort bien. Très bien même. Je sais que c'est une chance, je la mesure à sa juste valeur. Il aime dormir contre nous, mais il y a des moments où il préfère que je le laisse dans son lit à lui, seul avec la petite couverture douce et chaude que je lui ai confectionnée. Je le vois à sa manière de se tortiller et de me pousser avec ses petits poings. Il me rappelle sa soeur, ma deuxième fille, elle était pareille (sauf que elle, c'était quasiment exclusivement seule qu'elle souhaitait dormir). J'ai rapidement compris son souhait grâce à mes souvenirs de maman.

Alors je le pose, je lui caresse la tête, je le couvre.

Il dort déjà.

Je m'éclipse.

Bonheur de voir qu'il a déjà en lui cette confiance qui lui permet de trouver son sommeil et d'en profiter pleinement sans un pleur, sans un cri. Sans une peur.

~ J'ignore combien il pèse et combien il mesure, mais il remplit bien ses vêtements, il s'allonge, je le sens plus lourd et sur les photos on voit bien qu'il grossit. Donc tout va bien.

~ Il est bruyant, oui oui ! Non pas par les cris ou les pleurs, il ne pleure quasiment pas, mais dans son sommeil il grince, il grogne, il miaule, il soupire, c'est hallucinant les sons qu'il peut produire alors qu'il dort profondément.

~ Bizarrement, alors qu'il est allaité il a toujours besoin de faire un rot après la tétée. Au début ça m'angoissait un peu, je guettais ce petit retour d'air pour le soulever, j'avais un peu peur qu'il s'étouffe (j'ai pas l'habitude moi, je pensais que les bébés allaités ne rotaient pas ou si peu - comme mes aînés). Maintenant ça va mieux, je sais qu'il gère assez bien et je reconnais facilement les bruits indiquant qu'il faut vraiment le soulever.

~ Il est observateur et c'est un bébé qui vit énormément dans l'interaction avec les autres. Il suit des yeux, cherche du regard, sourit, rit, tente de parler, sort un areuh ou un rire qui le surprend lui-même avant de continuer. Il se concentre tellement que ça lui fait gonfler le nez. Je lui dis "oh tu fais les grosses narines, tu as quelque chose à dire". Alors il rit. Il comprend tout semble-t-il, je sais que c'est bateau de dire ça, mais vraiment c'est ce que je ressens, ce que je vois.

~ Il a les sens très développés je trouve, pour un bébé si jeune. Il cherche beaucoup à toucher ce qu'il voit, y compris (surtout) les visages, et il y arrive. Il dirige déjà tellement bien ses petites mains ! Alors je m'approche de lui pour qu'il puisse atteindre mon visage, il me touche avec une délicatesse assez surprenante. Il est sensible aux sons aussi, et à la musique. Il adore quand je lui chante une berceuse, il essaie d'émettre lui aussi des petits sons.

~ C'est aussi un bébé qui évolue dans une osmose très intense avec moi. J'ignore si c'est sa naissance si particulière, vécue à deux finalement, qui a renforcé le lien entre nous, mais il y a "quelque chose" de très particulier entre ce bébé et moi. Comme si on vivait sur la même longueur d'onde, dans la même vibration.

De mon côté, cela s'exprime par une grande sensibilité à ce qu'il ressent, vit, souhaite. Je "sens" ses besoins de manière très forte, c'est comme s'il me parlait, je comprends tout de son fonctionnement. Il n'y a pas de mystères insolubles, si quelque chose le tracasse ou au contraire le met en joie, je me branche sur lui et je comprends.

De son côté, si je suis énervée ou agacée, il le sent et il réagit immédiatement en se mettant au diapason de mon humeur. Il s'énerve lui aussi. Et si au contraire je suis sereine, calme, joyeuse, il réagit de la même manière que moi. On communique, on échange, on partage le même univers vibratoire en quelque sorte.

Il y a un côté magique à la chose.

Ruben, petit miroir de mon état intérieur.

Quand je suis stressée, tendue ou agacée, Ruben m'encourage à puiser en moi les ressources et la force nécessaire pour retrouver mon calme. Et SON calme à lui. Par ricochet.

Alors je plonge au fond de moi, dans ce lac de sérénité dont j'ai appris l'existence, et j'en ressors nouvelle, fraîche, calme.

Il se calme instantanément.

Le reflet qu'il me renvoie de moi-même me pousse à gagner toujours plus de sérénité. Avec lui, je grignote de la paix, je grossis ma zénitude, je nage en eaux troubles et en eaux calmes avec la même quiétude.

J'ai avalé un moine bouddhiste !

Décidément, il ne l'a pas volé son surnom.

C'est un Maître, un véritable Maître Zen.

Et moi j'apprends.

Happy 2 mon petit Maître zen !

Deux mois avec nous
Deux mois avec nous
Deux mois avec nous
Deux mois avec nous
Commenter cet article

Laure 04/02/2015 12:31

Trop beau le loulou!

plombier paris 17 31/01/2015 23:13

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

lexou 31/01/2015 12:23

Deux mois déjà, il est trop beau!

Féeline 31/01/2015 00:24

coucou ! que de belles phrases, toutes douces, si zen, si appréciables :) et que de belles photos ! je suis ravie pour toi ! grosses bises.

plombier paris 12eme 30/01/2015 17:23

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement