Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le mot totem qui était super en retard

par La journaliste IT pink & green

Le mot totem qui était super en retard

Nous sommes janvier 2016 déjà bien avancé et je ne vous ai jamais parlé du mot totem 2015. Dingue non ? Je vous ai parlé de Circulation en 2012 (et de son bilan ), de Rouge en 2013 (ainsi que de son bilan ), de Tempête en 2014 mais jamais je ne suis parvenue à écrire au sujet du mot totem que m'avait soufflé la vie pour 2015.

Pourquoi ?

Parce qu'il me semblait banal, incongu, inutile, déjà présent dans ma vie.

Je savais qu'il n'y avait pas erreur, ce n'est pas possible, l'intuition ne nous trompe jamais. Mais je ne le comprenais pas, je ne saisissais absolument pas ce qu'il venait faire là puisqu'il me semblait déjà présent.

Alors j'ai attendu. J'ai écouté.

Ce mot, c'est Empathie.

L'empathie, je pensais un peu follement et enorgueillement qu'elle faisait déjà largement partie de ma vie.

2015 a ouvert mes yeux et mon coeur. Un peu brutalement d'ailleurs.

Mon coeur s'est brisé.

Mais vous savez quoi ? C'est bien les cœurs brisés. Ça laisse entrer de la souffrance mais aussi du monde, de l'amour et de la lumière.

De la compréhension.

Comme cette Pierre de coeur d'Uruguay que je suis allée voir en juin car (il n'y a pas de hasard) elle passait près de chez moi (elle voyage partout dans le monde). C'est une agate de 130 millions d'années en forme de coeur, cassée par hasard en deux et dans laquelle on peut observer la présence de cristaux de quartz qui forment des signes ou des caractères non élucidés et que chacun peut interpréter à sa façon.

Moi j'y ai vu un Mil, comme les trois premières lettres de mon prénom (avec un double i, je ne sais pas pourquoi), un C entouré d'une constellation de 16 points dorés (comme 2016 !) comme l'initiale du prénom de mon amoureux (fou !) et aussi un poisson et un grand coeur surmonté d'un petit coeur.

Bam !

Le coeur ouvert sans anesthésie.

L'empathie, une autre, qui s'y engouffre peu à peu.

Plus large.

Qui m'apprend qu'il faut toujours faire de vrais sourires et pas des demi sourires qui n'osent pas.

Qui m'apprend que l'empathie envers les autres, elle commence par l'empathie envers soi-même (lire Et ne pas oublier de ne pas s'oublier ).

C'est seulement à la fin de l'année que j'ai compris ce mot, et pourquoi il m'avait été soufflé. Il sera ma ligne de conduite pour l'année qui vient. A commencer par moi-même.

Bizarrement, alors que j'ai galéré pour trouver une signification à mon mot totem 2015, celui de 2016 (que je connais depuis cet été, il m'est venu comme ça un soir de canicule et je ne le comprenais pas non plus) et bien j'en connais déjà le sens dans ma vie.

Ce mot je peux vous le livrer, c'est Or / Doré. Quant à sa signification, je ne sais pas si j'en parlerai ici, c'est trop intime (non il ne s'agit pas de paillettes mais si je suis #teamblingbling forever). On verra.

 

Le mot totem qui était super en retard
Le mot totem qui était super en retard
Le mot totem qui était super en retard

La troisième photo vient du blog Plume et Zoom de mon amie Marie, que je vous conseille vivement si ce type de thématique vous parle.

http://www.plume-zoom.com/

 

Commenter cet article