Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon cerisier, mes pompons, mon printemps

par La journaliste IT pink & green

Mon cerisier, mes pompons, mon printemps

 

Les fleurs du printemps sont les rêves de l'hiver racontés un matin à la table des anges" 

{Khalil Gibran}

 

Cette phrase, que j'ai scrapbookée il y a bien longtemps sur un tableau pour une amie, n'a jamais été aussi en résonance avec moi que cette année. Les rêves de l'hiver racontés un matin à la table des anges... Les rêves ont parfois été murmurés, parfois même plus proches du cauchemar que du rêve.

Mais voilà.

Oui.

Le printemps a fait son œuvre, les anges aussi. 

Les démarches administratives se sont imbriquées les unes dans les autres comme les pièces d'un puzzle géant et rempli de pièges, la lumière est enfin au bout du tunnel.

Je peux lâcher le guidon, lâcher prise et regarder le ciel, parce que bon sang, qu'est-ce qu'il est bleu, et qu'est-ce qu'on a la chance de grandir ici.

La fatigue s'est envolée, et elle a eu l'extrême amabilité d'emmener avec elle 17 kilos. Oui madame. Et non je n'ai pas fait de régime ni de sport, j'ai dépensé beaucoup d'énergie autrement, il faut croire.

Je me sens mieux comme ça. Seulement j'ai besoin de changer de garde-robe. Ça tombe bien, j'ai envie de me débarrasser de plein de choses, fringues, bibelots, poussière. 

J'ai envie de pâtisser aussi.

Peut-être aussi de reprendre ici ma série de merci la Vie. J'y pense tous les soirs mais je ne prends pas la peine de l'écrire.

Et puis d'aller au marché toutes les semaines. J'y suis allée samedi matin après une longue pause, et dieu que c'est bon de retrouver les parfums du marché, basilic, tourtons, pommes, melons déjà, oui je sais ce n'est pas la saison et je n'en ai pas acheté, mais le parfum est gratuit et le humer reste écologique.

J'ai retrouvé les commerçants que je connais depuis plus de six ans maintenant, la vendeuse de légumes avec sa blondeur et son accent polonais, Philippe qui peut parler d'huile d'olive bio et de galettes de tofu pendant des heures, le marchand de thé en vrac, intarissable lui aussi. Même le fromager était là, ça y est les brebis sont à nouveau dehors, elles ont eu leurs petits et elles ont du lait. Pâques approche !

Je n'ai qu'une hâte désormais, que le cerisier japonais planté pile face à notre entrée fleurisse et se remplisse de pompons roses.

Ça a l'air bête, mais l'an dernier à la maison il m'a manqué. Il y avait les lilas si nombreux, les jonquilles, les tulipes et les cognassiers roses, mais mon cerisier m'a manqué.

Merci les anges pour les pompons roses. 

 

Et merci à tous ceux qui ont manifesté leur amitié et leur amour au cours de ces derniers mois, par mail, sms, téléphone, présence, lettres, cadeaux... MERCI ❤️

 

Mon cerisier, mes pompons, mon printemps
Mon cerisier, mes pompons, mon printemps
Commenter cet article