Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Refermer le bassin après l'accouchement

par La journaliste IT pink & green

Refermer le bassin après l'accouchement

Après avoir accouché de mes deux derniers enfants, j'ai été suivie en HAD (hospitalisation à domicile) par une sage-femme libérale, S.

Pour mon premier fils, je ne la connaissais pas avant d'avoir accouché. J'ai eu ses coordonnées par mon ancienne sage-femme, celle avec qui j'avais planifié un accouchement à domicile mais qui n'a pas eu le temps de venir (Aha). 

Pour mon second fils en revanche, c'est S. qui m'a suivie à la fois tout au long de ma grossesse et après avoir accouché. Elle me connaissait donc bien (malheureusement elle ne fait pas les AAD mais de toute façon même en habitant à 10 minutes de chez moi, elle n'aurait pas eu le temps de venir. True story).

Bref.

Elle savait donc que lors de ma grossesse précédente, j'avais pas mal souffert des hanches, du bassin et des articulations de la jambe (en gros, à chaque fois que je me levais, j'avais l'impression de me disloquer comme un pantin et que mes jambes allaient se désolidariser de mon corps à chaque mouvement que je faisais !). 

Après la naissance du Petit Roi, je n'avais pas pensé à lui en parler, je venais à peine de faire sa connaissance et on a surtout parlé de poids, de test de Guthrie, de montée et de lait et d'homéopathie.

Pour ma petite Pastèque en revanche, comme j'ai suivi tous les cours de préparation à la naissance avec elle (c'était d'ailleurs plus des cours d'échanges, de partage, de relaxation et de sophrologie), j'ai évidemment eu l'occasion d'évoquer ces douleurs ligamentaires et articulaires post grossesse.

Quand Ruben est né, ma sage-femme est venue tous les jours me voir à la maison en HAD, c'est tout naturellement qu'elle m'a proposé de me "refermer le bassin". Derrière cette expression (connue aussi sous le terme de Rebozo - de manière plus élaborée car il comporte aussi un massage à quatre mains et un hammam aux plantes - Rebozo étant le nom du tissu utilisé pour le réaliser) se cachent en réalité deux dimensions qui, selon moi, sont toutes aussi importantes : l'une purement physiologique, l'autre psychologique, presque spirituelle.

L'opération consiste à envelopper le bassin dans un tissu (une écharpe de portage ou même un drap peut faire l'affaire) et de le refermer en le nouant et en serrant assez fermement. Non non, ce n'est absolument pas douloureux, au contraire ! On a l'impression d'avoir le corps qui se "ramasse sur lui-même", "se rassemble", "se reconstitue" après les relâchements liés à la grossesse et à l'accouchement.

On "renaît" à la femme qu'on est, et pas seulement à la mère qu'on est devenue. Et c'est là que la deuxième notion, psychologique, spirituelle, fait sens. Parce que ma sage-femme ne s'est pas contentée d'exécuter ces gestes avec une parfaite assurance et une maîtrise sans faille. Elle m'a aussi parlé, de moi, de ma maternité, de ma grossesse, de mon accouchement si rapide. Il s'agit ici de remercier pour la grossesse, l'accouchement, et de passer à autre chose. C'est une sorte de point final physique et psychologique à la grossesse.

Après le soin, je me sentais sereine, un brin nostalgique mais en paix, fatiguée mais heureuse et bien dans mon corps.

Et vous savez quoi ? Je n'ai eu aucune douleur articulaire ou ligamentaire suite à ce resserage de mon bassin. Comme quoi ça marche !

J'ai lu par ailleurs qu'on pouvait également réaliser ce soin en cours de grossesse (dans le cas d'une MAP - menace d'accouchement prématuré - ou de douleurs ligamentaires intenses notamment), après la naissance (immédiatement et à J3), à la fin de la "grossesse psychique", à savoir la fin de l'allaitement (j'aime bien cette expression et ça me parle, car je suis en plein dedans, il faut que j'appelle ma sage-femme tiens), à la fin de la "grossesse hormonale" (le retour de couches), à la ménopause pour passer plus facilement le cap... A tous les stades de la vie d'une femme, en somme.

En tout cas moi je le recommande vivement.

 

Quelques liens pour aller plus loin :

Modelages pour refermer le bassin (par un ostéopathe)

Le Rebozo, soin mexicain

 

Crédit photo : lerebozo.fr

Commenter cet article

Mamaravo 11/04/2016 11:30

Je ne connaissais pas du tout, mais je crois que j'en ai bien besoin ... Article très intéressant, merci !

Natacha 08/04/2016 14:16

C'est très intéressant comme technique !
Moi je suis passée par l'acupuncture (en médecine traditionnelle chinoise et non en méthode agréée, je ne sais pas si avec cette 2e méthode les praticiens sont en mesure de le faire n'en connaissant pas), que ce soit pour ouvrir mon bassin ou l'aider à se refermer seul naturellement. Et c'est très très efficace également, je suis sûre que ça ferait un excellent duo de choc :)