Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nos tête-à-tête nocturnes

par La journaliste IT pink & green

publié dans Boum boum

Nos tête-à-tête nocturnes

Il rentre tard, cinq jours par semaine.

Très tard, parfois.

Souvent je dors déjà, bercée par la musique, entre les souffles calmes de mes deux petits, seule dans le grand lit.

Mais inconsciemment je guette le son si typique de sa clé dans la serrure.

Parfois je n'entends pas la clé qui tourne délicatement, et c'est le cliquetis d'une casserole posée sur la table de cuisson qui me tire de mon sommeil léger.

"Il est rentré", songe-je les yeux voilés par mes paupières et mes rêves.

"Il est rentré", songe-je une deuxième fois, les paupières levées et les rêves en alerte.

D'un geste, je jette la couette.

J'enfile quelque chose, n'importe quoi, une chemise, un peignoire.

Ou rien.

Je le rejoins dans le salon.

La lumière tamisée, le chat qui s'étire, une série qu'il aime, une assiette chaude d'un repas que je lui ai préparé la veille.

Je retrouve une ambiance chaude et feutrée que j'aime de plus en plus.

Parfois il dort déjà, assoupi entre deux coussins, le rouge du canapé et le jaune que j'ai confectionné.

Il est deux heures du matin, déjà ? Vraiment ? Quatre heures. Cinq heures parfois.

Il est fatigué.

Il a froid certains soirs, certains matins.

Je le couvre.

Ou il a faim et il mange.

Je m'asseois à côté de lui, contre lui.

Il a retiré sa chemise rose, si rose.

Qui sent bon, si bon.

Il a les cheveux en bataille comme ses fils, comme j'aime. 

Il est fatigué, il a mal aux jambes d'être resté si longtemps debout, chérie tu me masses s'il te plait ?

Il a parfois des anecdotes rigolotes à me raconter.

J'écoute, je bois ses mots, j'en débite d'autres, de nos deux mondes aimés si synchronisés et si décalés.

AMOUR.

"Et le concert chéri ? C'était bien ? Les gens ont aimé ?".

Il me demande des nouvelles des enfants, si le Petit Roi a eu mal au ventre, si les devoirs sont faits, si je ne suis pas fatiguée de me lever ainsi la nuit.

Il finit son repas, je suis heureuse de le savoir là.

Fière de son travail aussi.

Apaisée d'avoir su trouver un autre rythme.

Enchantée de ces nouveaux rendez-vous nocturnes si tardifs, parfois même matinaux, avec le jour qui pointe timidement, dans le silence de la maisonnée endormie.

Je me recouche et il se glisse enfin contre moi, sous la couette encore chaude de mon sommeil.

Il me prend la main.

Il m'emmène.

Je l'aime.

Commenter cet article

PetitDiable 13/05/2016 10:21

Comme c'est beau ce que tu dis

La journaliste IT pink & green 18/05/2016 13:19

Merci <3

babymeetstheworld 12/05/2016 23:32

Que c'est joli ❤

La journaliste IT pink & green 18/05/2016 13:19

Merci toi :-*

mademoiselle a 12/05/2016 11:11

C'est magnifique. Et encore plus touchant pour moi qui vit souvent la même chose avec mon américain. Me réveiller la nuit pour avoir notre moment a nous. Ou quand il se réveille le matin avec sa tête encore endormi pendant que je prends mon petit dejeuner juste pour se poser sur mes genoux avant que je parte travailler.

La journaliste IT pink & green 18/05/2016 13:20

Superbe <3 merci pour ce joli partage.