Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grossesse gémellaire : l'annonce aux frères et soeurs

par La journaliste IT pink & green

Grossesse gémellaire : l'annonce aux frères et soeurs

Au cours de n'importe quelle grossesse, l'annonce aux aînés constitue toujours un moment particulier, magique, au cours duquel on oscille entre beaucoup d'excitation, d'émotion et, parfois, d'un zeste d'appréhension.

Pour annoncer qu'on va avoir des jumeaux, les sensations sont forcément décuplés. Est-ce qu'ils vont être contents ? Est-ce que ça va leur faire peur, deux bébés d'un coup ? Est-ce qu'ils ont une préférence frères, sœurs ou les deux ?

On a annoncé la grossesse très tôt, quasiment tout de suite en fait. Et on a aussitôt enchaîné sur le fait qu'il y avait deux bébés.

On l'a dit au petit roi en premier, oui il n'a que cinq ans me direz-vous, mes ses soeurs étaient en vacances au bord de la mer et je n'avais pas envie de le leur dire par téléphone. Et puis il a de telles antennes qu'il aurait capté tout de suite que quelque chose se tramait. Alors on l'a annoncé en toute simplicité.

Il a tout de suite était très enthousiaste, il me parle régulièrement des bébés, laisse une caresse sur mon ventre en me demandant "ils vont bien tes bébés ?". Ce à quoi je lui réponds que oui, et que ce sont "nos" bébés, et pas seulement les miens.

Quand mes filles sont ensuite rentrées de leurs vacances, on n'a pas tardé à le leur dire (de toute manière mon ventre déjà énorme pour le terme me trahissait). Comme je m'y attendais, ma cadette était ravie, elle a fait des bonds de joie. Je savais qu'elle rêvait d'avoir encore un petit frère ou une petite sœur, elle ne se privait pas pour me le dire, alors deux bébés, vous pensez bien, elle était aux anges.

J'étais plus sceptique concernant mon aînée, à bientôt 14 ans on n'a pas forcément envie de se voir envahie par deux bébés supplémentaires. Mais non, elle était aussi heureuse que sa sœur. Surprise et hilare à la fois, elle a manqué de cracher son verre d'eau tellement en riait. Elle a aussitôt décidé de baptiser les bébés Tic et Tac.

Après chaque écho, les filles s'amusent désormais à décortiquer les clichés pour faire des pronostics quant aux sexes des bébés. Elles ont une idée bien précise en tête, on verra si l'avenir leur donne raison.

Quant à la petite Pastèque, du haut de ses 22 mois il semble évident qu'il a parfaitement compris ce qui se passe. Quand on lui demande où sont nos bébés, il montre mon ventre, soulève mon pull. Lui habituellement si acrobate dans le lit fait preuve d'une grande délicatesse et d'une grande attention dès qu'il s'agit de me passer dessus (quand il veut descendre du lit ou du canapé, il passe au dessus de mes jambes désormais) ou de s'installer contre moi (il ne pose plus sa lourde tête sur mon ventre mais plus haut sur mon épaule). Comme son frère, il câline mon ventre, le montre du doigt, lui parle.

Ces deux bébés ont bien de la chance, ils sont très attendus par tout le monde.

Commenter cet article

ellea40ans-Stephanie 04/10/2016 12:06

Un grand merci pour cet article. Il me remémore tout plein de souvenirs. Ce sont des moments fabuleux Pour attendre l'arrivée de ses sœurs, nous lisions avec mon grand, qui avait 3 ans à l'époque, Tom et Lou. Il a gardé ces livres précieusement. Profitez en bien.

La journaliste IT pink & green 11/10/2016 15:58

Merci beaucoup :)