Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Noël, en toute simplicité

par La journaliste IT pink & green

Noël, en toute simplicité

Cette année, comme pratiquement tous les ans, on a procrastiné les achats de Noël. Et puis les aléas de la vie ont fait que, une fois le moment presque venu, c'est le porte-monnaie qui a brusquement et radicalement décidé de bouder. Alors Noël sera bien modeste, ma foi. Les petits auront deux ou trois petits paquets sous le sapin, les grandes attendront et les adultes n'auront rien. Le repas, quant à lui, sera aussi simple et bon qu'il l'est chaque jour. D'extras, point. Tout au plus peut-être une bûche et des petits fours, mais rien de sûr, peut-être que demain soir on finira autour d'un bon plat de pennes sauce maison.

Je n'écris pas ça pour faire pleurer dans les chaumières. Je ne trouve pas ça triste, ni rageant, ni décevant. Je n'ai jamais investi Noël comme étant une fête gargantuesque où le sapin devait, avec sa montagne de cadeaux, rivaliser avec la table et son buffet à en faire craquer tous les boutons de pantalon des convives. Je ne critique pas non plus ceux qui le vivent comme ça, je pense que tant qu'il y a de la fête, du plaisir, du partage, peu importe les moyens, pourvu que chacun y trouve son compte.

Ce Noël me rappellera ceux de mon enfance (la neige en moins). Nous ne croulions pas sous les cadeaux tout simplement parce que pour mes parents Noël c'était pas ça. Noël c'était des bonhommes de neige, du thé chaud, un feu allumé, une messe de minuit, des cantiques, du partage, une soupe engloutie à deux heures du matin après avoir chanté et laissé nos traces de pas dans la neige. De la joie, tout simplement. Pure, brute, comme un diamant. Pas de plastique, pas de papier, pas de poubelles remplies. Juste un sapin, du partage, de la joie, la vraie joie de Noël.

Je vais vous raconter une anecdote. Quand j'avais 8 ans, mon instit de CE2 nous a demandé,, à notre retour de vacances, de dessiner les cadeaux de Noël que nous avions reçus. Cette année-là j'avais - Oh bonheur infini - reçu un merveilleux petit couffin pour mon poupon adoré. Il était en osier, garni de tissu bleu avec des petites fleurs.

J'ai consciencieusement dessiné mon couffin, les détails du tissu, mon bébé allongé dedans. Absorbée par la tâche, rien ne pouvait me déconcentrer. Une fois le dessin terminé, j'ai relevé la tête et j'ai observé autour de moi les autres enfants. Ils dessinaient, dessinaient, dessinaient. Les feuilles de papier étaient noircies de petits dessins noirs et rapides, les uns à côté des autres. Je n'ai pas compris sur le moment, j'ai réalisé ensuite que c'était des piles de jouets que les enfants griffonnaient rapidement, nerveusement pour certains.

L'instituteur, ne me voyant plus affairée sur ma feuille de papier, est venu me voir. Il m'a dit "c'est très joli, mais tu peux aussi dessiner les autres cadeaux". J'ai levé mon regard bleu vers lui et j'ai répondu "mais quels autres ? je n'ai reçu qu'un seul cadeau". Il a hésité un instant, mais je pense que, voyant la joie innocente qu'il y avait dans mes yeux, il a dû conclure en lui-même que les choses étaient bien ainsi. Il a juste souri en approuvant "eh bien, c'est un très beau cadeau !".

Aujourd'hui j'ai 31 ans de plus que cette petite écolière blonde, et je me rappelle si clairement de cette histoire ! Je me rappelle aussi tellement exactement du Noël qu'on a passé en famille cet hiver là. Je me rappelle de la lumière orangée dans le gîte rural, de la neige qui tombait dehors, de l'odeur de feuilles et de bois brûlé, de la soupe de ma mère et de ce merveilleux cadeau qui m'avait rempli le coeur de gratitude et de joie.

Et je me demande... je me demande si ces enfants de huit ans autour de moi, aujourd'hui adultes, se souviennent de tout cela ? De Pierre-Yves, notre instituteur à petites lunettes en métal, de sa demande de dessiner nos cadeaux. S'en rappellent-ils comme moi ? Et surtout de ce Noël, ce Noël 1983 ? L'ont-ils gravé aussi précisément dans leur mémoire ?

Je l'ignore, j'ignore si certains en ont gardé d'aussi beaux et forts souvenirs que moi. Mais je le leur souhaite, du fond du coeur.

Et à vous qui me lisez, je vous souhaite à vous et à vos proches, vos enfants, un très beau Noël, de ceux qui tricotent des souvenirs aussi purs que la neige, aussi chauds que le feu dans le poêle, aussi doux et sucrés que des sablés de Noël. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

KarineAvekinka 06/01/2017 13:19

Il y a quelques jours, tu as demandé qu'est-ce qui a motivé la récente affluence d'abonnés sur ton Instagram.
Pour ma part, je me suis abonnée à ton IG et j'ai découvert ton blog parce que j'y trouve un ton qui me ressemble, qui ressemble à ma propre famille. Un univers qui s'accorde avec ma philosophie de la vie, avec mes priorités. Un endroit où n'est pas jugé le fait d'être mère et de s'y consacrer, ou on se sent conforté dans le fait que dans cette vitrine de l'Internet, il n'y a pas que des gens "hype" qui exposent leurs bidules branchouilles, leurs voyages hors de prix, leurs activités mondaines, quand ton budget ne t'autorise qu'à nourrir et vêtir les têtes blondes de la maisonnée.
Mais surtout, surtout, je partage cette idée que même si le monde est cruel, la vie difficile, etc, etc ... On peut y évoluer sereinement et être heureux.
Jean Giono avait dit un truc comme ça : "le mal de notre société, c'est que les gens ont oublié que le bonheur est gratuit" ...
Je suis ravie d'avoir découvert ton petit monde et de commencer l'année ainsi. Je vous souhaite une très belle année, qui s'annonce riche en émotions.

Béatrice 24/12/2016 08:47

Je vous envoie plein de joie et de bonheur !!
Et des bises !

Anaïs 23/12/2016 23:25

Un très joli post...Ce Noel 2016, le premier de ma deuxième fille se passera très certainement sous une montagne de cadeaux (on ne se refait pas, et comme tout le monde le peut...) mais aussi, après les fêtes de fin d'année de l'an passé qui chez nous ont été chaotique (déménagement, grossesse, séjour à l’hôpital pour le papa), mais avec je l'espère beaucoup de joie à partager et de bonheur en famille. Je vous souhaite à toi et ta famille un très bon noël, l'essentiel étant de le passer ensemble, d'échanger des sourires et des rires...c'est ca le bonheur!!! en espérant te lire à nouveau très bientôt
ANaïs

Julycocoon 23/12/2016 22:13

Des larmes aux yeux en lisant ce beau texte, si vrai, si fort, si nécessaire !!! Je vous souhaite une belle soirée, pleine d'amour et de magie, c'est gratuit et c'est ce qui reste !