Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

D'or et de larmes

par La journaliste IT pink & green

D'or et de larmes

Le quotidien d'un coeur de maman, c'est compliqué. Il y a l'enfant qui refuse l'école, la nounou détestée mais inévitable, le centre aéré qu'on maudit chaque soir, en portant l'enfant larmoyant à bout de bras, entre le sac du Monop, le cartable et l'ordi dans son sac (oui c'est du vécu). Il y a les devoirs compliqués, ces cases roses jaunes et vertes à respecter, les copains pas sympas et des exigences scolaires parfois difficiles à comprendre, à intégrer, à digérer. Autant de choses difficiles, qu'on aimerait épargner à son enfant, et c'est bien légitime. Le coeur maternel se gonfle, pleure, se met en colère, éclate, se calme.

Et puis un jour parfois, on entend des mots très différents de ce qu'on imaginait entendre un jour, des mots durs, on est parachutés dans un monde parallèle, celui de la maladie, du handicap. Le coeur se brise, littéralement. Pour son propre enfant. Pour tous les autres, aussi, ceux du service qu'on croise année après année, plus lourdement atteints, ou pas. Pour ceux que les parents ont dû laisser là, pas par choix, mais par obligation, parce qu'il est impossible de laisser un travail, d'autres enfants, une famille à 300, 500, 1000 km parfois. Alors le bébé malade, ce sera les infirmières qui s'en occuperont, biberonneront, berceront pendant les crises, nourriront. Entre deux voyages de parents aux coeurs probablement en miettes.

Le mien de coeur s'est brisé il y a quelques années. Pour lui.

Mais j'ai appris qu'on pouvait réparer les coeurs brisés, et même les sublimer. Les japonais appellent ça le Kintsugi. Oh ils ne parlent pas de coeurs brisés, en réalité, c'est bien plus prosaïque, mais poétique tout de même. Il s'agit d'un art délicat qui consiste à réparer les céramiques brisées avec de la poudre d'or. Les bols ainsi colmatés auraient même plus de valeur, dis donc.

Alors depuis quelques années, je colmate mon coeur avec de l'or. Enfin, j'essaie. J'y ai même mis pas mal de larmes, vous savez, comme ces perles de pluie d'un célèbre chanteur. Mon bol se répare tout doucement avec de l'or et des larmes. Mon coeur brille peut-être un peu plus, un peu différemment, avec cet or et cette eau qui font désormais partie de lui. Grâce à mon fils. Grâce, aussi, à tous les autres petits super-héros que je croise depuis quelques années. Grâce aussi à leurs parents.

Les fêlures ont aussi de la valeur finalement.

 

D'or et de larmes
D'or et de larmes
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Perawatan awal untuk penyakit yang ringan hingga sedang meliputi peningkatan konsumsi serat cairan oral untuk menjaga hidrasi, Obat wasir Ambejoss de Nature dipercaya mampu mengobati wasir secara efektif dan 100% tanpa efek samping.
Répondre
A
I have read so many posts about the blogger lovers
Répondre
L
C'est difficile d'être parent, et encore plus lorsqu'il s'agit de handicap... Je t'embrasse bien fort
Répondre
M
Bonjour. très bel article. très intéressant. un beau blog. Vous pouvez visiter mon univers. lien sur pseudo. à bientôt. bises
Répondre
A
Une larme en lisant ton texte... J'admire (et j'envie) ta sagesse
Répondre