Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A mon père, en ce printemps

par La journaliste IT pink & green

publié dans Mon nombril

Jardin-0822.JPG

 

Cette chanson d'Hugues Aufray au parfum d'enfance et de renaissance a toujours eu le don de me tirer des larmes grosses comme des perles d'huître. Elle devrait pourtant être synonyme de gaieté, de lumière, d'allégresse. Mais encore aujourd'hui elle a une saveur doucement amère. Plus que jamais. 

 

Ca fait 18 mois que je n'ai pas entendu la voix de mon père. Par choix. Son choix. Parce qu'il n'approuve pas mes choix à moi.

 

A deux ou trois mois d'enfanter un fils, son petit-fils, je me rends compte à quel point il me manque. 

 

Non, le temps n'y fait rien

Non, le temps n'y peut rien

 

 

Au Printemps prochain, peut-être ? 

 


 

 

(Je préfère fermer les commentaires ici, mais je suis joignable ailleurs si vous le souhaitez)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article