Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AAD : l'espoir renaît

par La journaliste IT pink & green

publié dans Mon nombril

DSC_8834.JPG

 

Je suis partie non pas découragée mais un peu défaite par la situation : peu de sages-femmes libérales proposent d'accompagner des couples dans une démarche d'accouchement à domicile. A Gap c'est simple : il n'y en a qu'une et elle retourne en Hollande en janvier prochain (cf.  AAD : le début du parcours du combattant). Les autres, les plus proches, habitent à 80 ou 90 km.

 

J'ai un peu attendu avant de les appeler. Sans doute voulais-je repousser le moment où il faudrait tirer un trait définitif sur mon projet d'AAD. Et ça, j'avais du mal à l'envisager.

 

Mais hier j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai appelé l'une des deux SF de la région. Et quelle ne fut pas ma surprise de l'entendre me dire "mais vous savez, avant la venue de ma collègue à Gap, c'était moi qui couvrait toute la zone". Je lui ai demandé dans un souffle "et vous le faites à nouveau ?". "Oui, bien sûr !". J'ai failli embrasser l'iPhone en entendant ces mots.

 

Notre projet d'AAD est donc possible ! J'ai trouvé une sage-femme pour nous accompagner !

 

Quel soulagement !

 

Il y a quelques jours encore, je lisais des Plans de naissance types (il faudra songer à en rédiger un quand même, sait-on jamais) avec les souhaits à émettre auprès du corps médical en cas d'accouchement à l'hôpital. Et ça me désespérait de devoir me battre pour des choses si simples... Ne pas me ficeler sur une table. Ne pas couper. Ne pas aspirer le nez du bébé. Ne pas lui mettre un collyre inutile dans les yeux. Ne pas le peser immédiatement comme un morceau de viande. Le laisser téter. Ne pas le toucher quand il sort de mon corps. Ca j'y tiens. Je ne veux pas qu'on me touche, je ne veux pas qu'on LE touche si ça n'est pas vital.

 

Pffffff me battre, nous battre contre tout ça, ça me fatigue d'avance. Mais non, grâce au Ciel tout cela n'aura peut-être pas lieu d'être s'il nous est donné d'accueillir notre bébé dans la douceur, la chaleur et la tendresse de notre Casa 

 

Bon il reste quand même un truc à avouer à la sage-femme : la vitesse à laquelle j'ai accouché de mes filles aînées. J'espère que ça va pas la refroidir... 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

emiliechat 16/02/2011 09:52



et tu lui as dit, que t'accouchais en un rien de temps!? Ca la changera de moi, hein..........



hecatessence 28/12/2010 14:47



Je partage ce bonheur avec vous et j'espère que vous pourrez accoucher à domicile :)


Moi-même non enceinte je suis reconnaissante à tous les couples qui ouvrent chaque jour un peu plus la voie pour ce type d'accouchement.



La journaliste IT pink & green 28/12/2010 22:07



Merci beaucoup pour tes encouragements !



Bouboulette 25/12/2010 14:55



Génial cette nouvelle ! Suis bien contente pour vous !! ♥



claire 22/12/2010 07:35



Pour bb2, ils me l'ont enlevé dès la naissance pour la laver, la peser,.... Et aujourd'hui encore (soit 2 ans 1/2 plus tard) nous en subissons toujours les connaissances. Alors, je vous
souhaite un bel accouchement de la manière dont vous le voulez.



vieille bique 21/12/2010 18:42



dans mes travaux de ta maison prevoir une chambre d'amie..pour la sage femme lol paske 80 km....ce sera trop tard



La journaliste IT pink & green 22/12/2010 11:14



LoL 


 


Bah elle dormira dans la chambre du bébé et le bébé...avec son Papa et sa Maman