Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'était comment avant ?

par La journaliste IT pink & green

publié dans Boum boum

Capture-plein-ecran-03062012-171336.jpg

 

Avant, c'était il y a un an, il y a un siècle, il y a une éternité (oui comme dans la chanson).

 

Avant, je ne savais pas que ça me paraîtrait tout naturel d'avoir un bébé chevelu.

Avant, je disais "les filles" et "elles" en parlant de mes enfants. Maintenant je dis "les enfants" et "ils".

Avant, je ne savais pas que mon coeur allait gonfler un peu différemment à chaque fois que je dirais "mon fils".

Avant, je ne savais pas que je pourrais accoucher encore plus vite que pour mes filles.

Avant, je ne savais pas qu'un enfant pouvait avoir deux couleurs très distinctes dans un même oeil.

Avant, mon étendoir était noyé sous les vêtements roses, rouges, mauves, oranges. Maintenant il y a toujours un étage occupé par le bleu, le gris, le beige, le blanc et le vert.

Avant, je ne savais pas que les dents qui poussent pouvaient autant faire souffrir mon bébé.

Avant, je ne savais pas qu'un enfant né en pleine  éclipse de lune, alors qu'elle était pleine (billet écrit le jour de sa naissance) serait aussi sensible aux changements dans le ciel et aux mouvements des planètes.

Avant, je ne pensais pas qu'un bébé pouvait jongler avec un jouet coincé entre ses pieds et applaudir une fois qu'il a trouvé l'équilibre de l'objet.

Avant, je ne savais pas qu'un bébé pouvait adopter un livre comme (presque) doudou et le feuilleter avant de dormir, puis au réveil.

Avant, je ne savais pas qu'un enfant pouvait autant aimer sa poussette sans pour autant dormir dedans.

Avant, j'ignorais qu'une grève de la tétée pourrait être aussi déstabilisante, puis cesser, comme elle était venue.

Avant, je n'aurais jamais imaginé qu'un bébé puisse autant aimer les galettes de riz, la levure sur les pâtes, les raviolis aux légumes et les lasagnes aux épinards, mais pas les bananes.

Avant, j'ignorais en quelle petite mère se transformerait ma fille aînée et quelle complicité unirait la cadette à son petit frère.

Avant, je ne savais pas qu'un bébé pouvait cimenter à ce point les relations dans une famille recomposée.

Avant, je savais que mon coeur allait s'élargir, mais j'ignorais que ce serait confortable, rassurant, apaisant.

 

 

Avant, c'était il y a une éternité, il y a un siècle, il y a un an. 

 Happy 1 mon Petit Roi Salomon 

♥ Merci pour ces 366 jours & nuits passés coeur à coeur 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Clovis Simard 13/07/2012 03:02


Blog(fermaton.over-blog.com),No-22. - THÉORÈME CARDIO.  - Le cerveau du coeur ?

edwige 21/06/2012 09:03


Et toutes ces choses et cet amour que nous allons encore découvrir ...les enfants c'est merveilleux ..et moi je suis un peu neuneu avec mes phrases toutes faites ...mais j'en ai 3 des zozos et
mes neurones se sont transformés en amour ..;D

Madame Renard 19/06/2012 11:09


Très beau billet.. Happy one :)

nadine 16/06/2012 21:24


Très bon anniversaire à ton petit Roi!

La journaliste IT pink & green 18/06/2012 09:50



Merci pour lui !



vieillebique 16/06/2012 11:34


et qu'il est beau!!!!

La journaliste IT pink & green 18/06/2012 09:50



Merciiiii