Chaussettes célibataires : c'est bon, j'abandonne la partie

par La journaliste IT pink & green

publié dans Frappée par...

Pink-6060.JPG

 

Vous me croyez si je vous dis que ça fait plus de deux ans (au moment où j'ai quitté Paris pour m'installer à Gap) que je garde précieusement tout un tas de chaussettes esseulées au fond d'un tiroir de la commode de mes filles ? Collection qui, bien entendu, s'est enrichie au cours de ces deux dernières années.

 

Car, utopique que j'étais, je caressais le doux espoir de pouvoir reconstituer les paires.

Toutes les paires.

Ou presque.

Parce que les chaussettes, ça ne disparaît pas. Ma logique se refuse à admettre une telle conclusion.

 

Elles sont forcément quelque part.

La machine à laver avaleuse de chaussettes, c'est un mythe. 

 

Je finirai bien par les retrouver.

 

J'ai donc précautionneusement ramassé,

rangé,

engrangé

collectionné

des dizaines de chaussettes mystérieusement devenues célibataires après avoir fait un tour de manège dans le tambour du lave-linge. 

 

Pink-6049.JPG

 

Avec le déménagement ce fut l'occasion d'enrichir encore ma manne avec des chaussettes glanées sous les armoires, entre les jouets, ou même derrière des livres (la honte !). Mais j'ai décidé de mettre le hola à cette quête sans fin : j'ai trié les chaussettes en arc-en-ciel et j'ai réussi à reconstituer quelques paires séparées depuis trop longtemps.

 

Ce fut aussi l'occasion de me demander encore une fois pourquoi, mais pourquoi faut-il qu'il y ait par exemple quatre chaussettes de Charlotte aux Fraises, sans la possibilité de recréer une seule paire assortie ??? 

 

Pink-6052.JPG

 

Quant au reste ma foi, quelques chaussettes ont servi à remplir un bas gris pour fabriquer une queue de chat pour le déguisement de ma fille aînée, les autres ont fini à la poubelle, j'ai perdu tout espoir de les voir à nouveau deux par deux.

 

Et désormais je garde les chaussettes esseulées un mois, pas un jour de plus. Si au-delà de ce sursis chaussette A ne trouve pas chaussette A bis, adios !

 

Pink-6066.JPG

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Mère Blabla 01/03/2012


JE connais le problème mais pas dans ces proportions :) (Il y en a vraiment beaucoup là!)

Blonde Paresseuse 02/03/2012


Les photos sont divines !!

barbibouille 05/03/2012


je me demande aussi où disparaissent les chaussettes...  mais je en cherche plus la réponse depuis longtemps. Ici une chaussette seule depuis trop longtemps fini au lustrage
des chaussures

paristempslibre 11/03/2012


sympa cet article! j'ai exactement le même problème


xo

Sandra 22/03/2012


Une fois de plus très bien écrit et tu as de nouveau mis le doigt sur un problème grave et un des mystère du monde...j'opte aussi pour le monstre mangeur de chaussettes,la machine avaleuse et si
par cas les paires survivent à ces 2 là alors je ne vois d'autre explication que le trou noir...

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog