Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Est-ce que je sais respirer ?

par La journaliste IT pink & green

publié dans Mon nombril

176771_186575878045054_104030546299588_403914_7198483_o.jpg

 

La question peut paraître bête. Evidemment que je sais respirer. Inspiration, expiration. 16 fois par minute, 480 litres d'air avalés par heure, plus de 11.500 litres par jour.

 

Ma cage thoracique exerce consciencieusement cette gymnastique régulière, répétitive et cadencée depuis qu'on m'a extirpée du ventre de ma mère, dans ce premier cri de protestation qui a déployé mes alvéoles pulmonaires.

 

Mais la question c'est : est-ce que je respire correctement ?

 

Je suis une mauvaise "respiratrice". Presque aussi loin que me mènent mes souvenirs d'enfant, je crois que j'ai toujours mal respiré. Sans en avoir réellement conscience évidemment.

 

Quand j'étais stressée, angoissée, oppressée, fatiguée, ma mère, mon médecin me disaient de respirer à fond pour me détendre. De respirer avec le ventre. Calmement. Pleinement.

 

Respirer pour se détendre ? Et en quoi cela ferait-il disparaître mes soucis ?

 

Et je poursuivais ma respiration saccadée, courte, coupée, incomplète. C'était comme si ma cage thoracique était amputée de moitié. Jamais je n'expirais totalement l'air contenu dans mes poumons. Jamais je ne remplissais à fond mes alvéoles pulmonaires. Je respirais de moitié. Sans me rendre compte qu'en réalité, je vivais tout simplement de moitié

 

Parce que cette respiration tronquée, comme si mon diaphragme était remonté de 15 centimètres, traduisait parfaitement la manière dont je vivais à ce moment là. Comme coupée de la sérénité et de la vie, étranglée par moi-même, asphyxiée par mon propre cerveau, garottée par mes pensées, pressée, étouffée, strangulée

 

L'âme bleue de douleur.

Les lèvres closes, résignée à ne plus tenter de haper l'oxygène vital.

Les yeux figés pour ne pas dépenser trop d'énergie.

Le coeur recroquevillé pour apprendre à vivre avec moins de souffle.

 

Le pire c'est que j'en avais l'habitude et je trouvais ça normal.

 

Ce n'est que récemment que j'ai appris à utiliser ma respiration autrement. Je remplis enfin ma cage thoracique d'air. Je défroisse mes bronches. Je déplie mes alvéoles comme du papier de soie. Je les gonfle comme des milliers de petits ballons envahis par l'air. L'oxygène gave mon hémoglobine, passe dans mes veines, dans mon coeur, dans ma tête, dans mes yeux et bourdonne à mes tempes.

 

Mon ventre se gonfle, mon corps se détend, ma tête se vide et même mon bébé se calme. J'essaie de goûter l'air, de profiter des parfums, de réveiller mes sens, de profiter de ce que m'offre l'instant : l'odeur du miel dans le jardin, le froissement des feuilles qui bougent avec le vent, les bulles qui montent à la surface dans la soupe qui mijote sur le feu, les rayons du soleil qui brûlent mes épaules, cet oiseau qui chante pour moi, l'odeur de pomme dans le creux du cou de mes filles.

 

Je savoure tout. En mieux.  

 

Pour autant, je sais que ma respiration n'est pas encore parfaite et que je dois encore la travailler. Disons que je ne respire plus à 40% comme avant, mais à 90%. 

 

"La vie est une rose. Respire la, et passe la à ton ami"

{Proverbe kurde}

 

Photo : Taylor James

A lire aussi ici : 

Il ne pleut jamais sur ma tête

6 jours

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

vieille bique 11/03/2011 18:54


oula que je n'aime pas la photo!!!elle est oppressante!! alors travaille bien ta respiration pour le jour J!!! je suis contente de voir que tout va mieux, alors bon vent à toi!


Astucesbeauté 11/03/2011 13:17



Je me rend compte que je ne sais pas respirer non plus, idem lors de mes accouchements! 


 



top.produits.bebe 11/03/2011 11:35



Ton billet tombe à pic car je me suis tapée une méchante crise d'angoisse cette nuit. Résultat, j'ai bien crû que je refaisais une embolie pulmonaire. C'est toujours quand ça déconne qu'on se
rend compte du bonheur que l'on avait quand la machine marchait bien ;-) Bonne respiration !



La journaliste IT pink & green 11/03/2011 11:49



Merci, à toi aussi !!



kloklotuc 11/03/2011 11:33



pourtantcsisimple...



La journaliste IT pink & green 11/03/2011 11:48



Tant mieux pour toi si c'est si simple. Faut croire que je ne suis pas née avec le gène de la sérénité. J'apprends. Tard, mais j'apprends.



Ginie 11/03/2011 10:53



Le médecin de mon frère et de ma soeur leur avait donné des techniques de respiration (notamment par le ventre) ; ils en parlaient mais je ne comprenais pas exactement ce qu'il fallait faire. Je
me dis toujours que je ne respire pas correctement car je suis vite essoufflée au moindre effort, sans fumer ni être asthmatique. Je devrais m'y mettre aussi !


Bises



La journaliste IT pink & green 11/03/2011 11:08



Bonne résolution ! 


C'est vrai que c'est difficile de s'imaginer "comment faire" et surtout le bien que ça procure tant qu'on ne le fait pas correctement. Pour moi c'est une renaissance.