Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Finira-t-on par se lasser de Facebook ?

par La journaliste IT pink & green

publié dans Geek

faceboook.jpg

 

Avez-vous constaté le même phénomène que moi sur Facebook ? Une sorte de flottement, de lassitude, de (légère) désertion du site au cours de ces derniers mois ?

 

Je me suis inscrite sur Facebook en 2007. C'était à la demande (express) de mon ancien chef (merci chef !). Je n'en avais pas spécialement envie, je n'ai pas aimé tout de suite. Je pense que n'importe quel internaute qui découvre Facebook trouve ça d'abord déstabilisant, vide (forcément, quand on a deux contacts, et du boulot encore !), nul et inutile. Mais très vite on se prend au jeu, on découvre un Facebook vivant, drôle, captivant et rapidement addictif. Ce fut mon cas, ce fut probablement le vôtre. Facebook est rentré dans nos vies et s'y est si bien ancré qu'on aurait même eu du mal à imaginer la vie sans lui !

 

Seulement voilà. Moi je trouve que depuis quelques temps le soufflé est retombé. Mes amis postent (beaucoup) moins. Finis les changements de statuts tous les quarts d'heure, terminés les envois de fleurs/bisous/apéritifs auxquels on répond avec empressement, aux oubliettes les applications à deux balles et vingt fautes d'orthographe, du genre "ton mec é toi ésse k sa va duré" ou "kel éro est tu ?" (ça c'est pas plus mal). On tourne en rond, on ouvre et on referme sa page aussi vite, déçu par la vacuité du propos, sans rien écrire, chose inimaginable il y a quelques mois.

 

Et moi, à quoi me sert aujourd'hui Facebook ? Essentiellement à publier des photos, à donner des nouvelles de ma pomme et de mes trois amours et (accessoirement) à chater avec mes amies ou mon Amoureux (plus rapide qu'un sms je trouve). Guère plus.

 

Beaucoup de mes contacts se servent également de Facebook pour jouer. 

 

Facebook serait donc en train de devenir une simple plateforme de jeu, d'hébergement de photos et de discussion en ligne ? Ah et j'allais oublier : un pense-bête pour ne pas zapper les anniversaires de ses proches (et moins proches aussi, d'ailleurs).

 

Je me demande si je me servirai encore de Facebook dans un an, dans 5 ans, dans 10 ans... Il faudrait pour cela que le site évolue un peu. Il manque quand même une pelletée d'outils sur Facebook. Moi j'aimerais bien pouvoir éditer et retoucher mes photos par exemple. Ou répondre à un commentaire bien précis juste à côté, et pas dix lignes en dessous. Ou personnaliser légèrement (et facilement) ma page (marre de ce bleu !).  Ou écrire en gras. Ou gérer de manière plus ergonomique mes groupes de contacts (une prise de tête qui m'a poussée à créer un autre profil pour mon blog, et à basculer tous mes contacts bloguesques vers ce nouveau profil, beaucoup plus anonyme).

 

Je me demande si l'arrivée de Google + va pousser Facebook à booster son évolution... ou si au contraire ça va précipiter sa chute !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

windows 8 concept 18/12/2013 12:30

Will we eventually get tired of Facebook is one of the best topics I have read on the internet so far as most of the youngsters are addicted to the social network. All I can say is that your sharing and analysis has opened and educated many.

rené 24/05/2012 09:48


Ils viennent de passer de 500 millions d'utilisateurs à 900 en 1 an !!! cordialement.

La journaliste IT pink & green 09/06/2012 15:14



Ouch ! Merci !!



maman@home 03/08/2011 10:57



Je me suis désabonnée de Twitter que je n'ai jamais aimé et je ne suis plus trop présente sur mùon profil perso Facebook par contre j'apprécie d'animer celui de maman@home...



Top Produits Bébé 22/07/2011 15:03



Aucune idée, mais personnellement je préfère FB à Twitter car raconter sa vie par petits messages, ce n'est pas mon truc. Sur FB je poste surtout des liens vers mes articles, je peux voir les
photos de mes amis et des enfants des copines, et c'est souvent plus simple et plus rapide pour communiquer, dans ce monde où chaque minute compte.



La journaliste IT pink & green 26/07/2011 16:16



Je n'aime pas non plus twitter, ça fait vraiment sms, vide poche et triste. Mais ce n'est que mon avis...



Albane 21/07/2011 10:35



Difficile de savoir quand un tel phénomène de mode va s'effondrer... ce qui est sûr, c'est que ça ne survivra pas à l'arrivée de la nouvelle génération pour qui facebook sera un truc de parents,
donc forcément ringard.



La journaliste IT pink & green 26/07/2011 16:09



M'en parle pas, ça me déprime d'avance de savoir qu'on sera totalement ring'  (si ce n'est déjà un peu le cas
!).