Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je compte les heures

par La journaliste IT pink & green

publié dans Boum boum

Elfettes-0988.JPG

 

Quand on se sépare pour quelques semaines ou quelques mois, au début on compte à la louche "encore un mois", "encore trois semaines", "ah, une semaine de passée". Parce que les jours (et les heures) seraient trop décourageants à compter un par un.

 

Mais là oui, je compte les heures avant de retrouver mes filles, après quatre semaines chez leur père. Je ne suis pas nerveusement impatiente ni mélancolique, c'est même tout le contraire. Je suis joyeuse, j'ai envie de sauter partout en criant "youpi ! youpi !" (je suis certaine que le Petit Roi rigolerait beaucoup de voir sa maman transformée en Marsupilami). 

 

Pour autant, je vis désormais beaucoup mieux leur absence. Avant c'était très dur, maladif je dirais même. J'avais l'impression de ne pas pouvoir respirer loin d'elles, j'avais besoin de les voir, les entendre, les sentir. Aujourd'hui elles me manquent, mais ça ne me rend pas malade ni dépressive, parce que je sais qu'elles sont bien, et vraiment il n'y a que ça qui compte finalement.

 

Mais là c'est vrai, j'ai hâte. Hâte de voir si elles ont grandi, bronzé, si les jambes se sont allongés (pas les pieds, pitié !) et si les cheveux ont blondi. Hâte de voir leur collection de coquillages et les entendre me raconter la mer, les rochers, les crabes qui pincent, les châteaux de sable, le baptême de plongée et les petits poissons qu'on remet à la mer après les avoir attrapés avec une épuisette.

 

Dans deux jours elles seront là !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

kate 17/08/2012 11:03


Oula une séparation d'un mois, je n'y survivrais pas je crains! Comme toi, mes enfants sont chez leur papa mais pour 15 jours. Par contre, pour le petit dernier, c'est une 1ère fois qu'il me
quitte et pour autant de temps. La maison est vide, je me sens seule, mais comme toi, je sais qu'il sont bien et traités comme des rois. Alors même si ça blesse et fait fondre mon coeur de maman,
finalement ce qui compte, c'est aussi et avant tout leur bonheur. Merci de nous faire partager ton quotidien qui ressemble à celui de beaucoup d'autres familles. C'est rassurant;)

La journaliste IT pink & green 23/08/2012 14:53



Oui c'est dur un mois, ça s'étire sans fin. Mais avec le temps on arrive à relativiser, à être heureuse que ses enfants soient heureux tout simplement, et on parvient même à prendre du plaisir à
faire des choses pour soi ou à profiter du silence. Merci pour ton témoignage !



Submarine 14/08/2012 20:13


Si j'ai bien compris, tu les as retrouvées le 12, alors je te souhaite de très belles retrouvailles, des récits d'aventures, et beaucoup de tendresse...

La journaliste IT pink & green 23/08/2012 15:02



Merci beaucoup Submarine.



lexou 11/08/2012 14:45


je n'ose même pas imaginer ce que ca me ferait à moi si tel était le cas, je suis fille de divorcés et les vacances sans sa mère ou son père m'ont toujours donné de la tristesse!!!c'est la vie
comme on dit, et on s'habitue des deux côtés!très bonnes retrouvailles!!!!!!!!!!!!!

La journaliste IT pink & green 23/08/2012 15:02



Merci Lexou !



lady pirate 11/08/2012 10:43


le plus beau c'est que tu dises que tu le vis bien, car grace à cela tes enfants le vivront d'autant mieux!

La journaliste IT pink & green 23/08/2012 15:08



Merci Lady Pirate



Le Pêle Mêle de Cathy 11/08/2012 08:38


Bonjour,


J'ai adoré votre billet plein de tendresse pour vos enfants.


Plein de bonnes choses à vous pour ces retrouvailles.


 

La journaliste IT pink & green 23/08/2012 15:03



Merci Cathy, c'est très gentil.