Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le premier jour du reste de ma vie

par La journaliste IT pink & green

publié dans Mon nombril

rideaux-copie-1.jpg

 

Avec le recul, je crois que ça a commencé là. Dans cette grande chambre où des rideaux couleur menthe et caramel jouaient avec la brise de la fin de l'été. 

 

Je ne savais pas que j'avais entamé un tournant énorme dans ma vie, bien plus important que celui de quitter une région, un travail, un mariage, un quotidien. Ca, c'était la face visible de l'iceberg. Le truc fastoche, finalement. En profondeur, les changements qui m'attendaient étaient plus importants et beaucoup plus héroïques, car ils concernaient mon âme.

 

Je ne savais pas encore jusqu'à quel point ma vie serait labourée, désherbée, retournée, sillonnée, bêchée, ensemencée.

 

Je ne savais pas que j'abandonnerais tellement d'idées sur la vie et sur moi-même. Je ne savais pas que j'allais ouvrir les yeux, ralentir, cesser de me fuir, poser un regard neuf et lucide sur mes proches, me détacher, cruxifier le Jésus des chrétiens pour trouver le vrai. Dénicher ce que j'avais toujours cherché en cessant de le chercher, justement.

 

Je ne savais pas que j'allais apprendre à respirer.

A manger.

dormir

A "être" plutôt que de "faire".

 

Non, je ne soupçonnais pas que la métamorphose serait aussi radicale.

 

Allongée sur le lit, je me demandais : arrêter de courir, c'est possible ? Cesser de fuir, ça existe ? Ne plus user ses talons sur le béton, ne plus tourner dans sa tête comme un insecte apeuré et dément dans une boîte, c'est donc envisageable ? C'est pas après la mort, une fois qu'on l'a mérité, comme on me l'avait raconté, comme la plupart des gens le vivent tout au long de leur existence ?

 

Dans la chaleur de septembre la brise jouait dans les couleurs, la cathédrale égrennait les heures, un ciel azur comparable à nul autre me fascinait et moi je me disais "et si". Il y avait surtout cet homme à mes côtés. Il était calme, optimiste, confiant. Présent. Je n'avais jamais vu des yeux comme les siens. Je veux dire : son regard sur les gens et sur la vie. Il avait discrétement écarté un voile de la main, comme le vent écartait les rideaux, et il m'avait laissé entrevoir "autre chose". Je ne peux pas le définir par un autre mot. "Autrement". C'était son crédo.

 

Plus tard je me suis baladée en ville. C'était calme à l'extérieur, calme en dedans. Je ne connaissais pas ce sentiment. La ville semblait me dire "adopte moi". Je me suis rendue compte que je ne voulais plus quitter ni la ville ni les yeux pleins de présence.

 

J'ai senti ma vie ralentir. Comme ces sportifs qui arrivent en fin de course et qui ralentissent peu à peu, pour ne pas briser l'effort. Et qui finissent par s'arrêter, car ils sont arrivés.

 

Ca n'était que le début, mais j'avais pris le meilleur virage de ma vie.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Marie 13/07/2012 15:30


Je me retrouve beaucoup dans ces mots .... Il m'a par contre fallu beaucoup de courage pour oser tout quitter pour une nouvelle vie ... et j'attends la sérénité que tu décris avec
impatience; je sais que c'est la prochaine étape ...

La journaliste IT pink & green 19/07/2012 14:29



Je te la souhaite alors, sois patiente, tout arrive. Merci pour ton com et à bientôt !



Stiop 13/06/2012 13:36


Les choix que l'on fait nous font parfois basculer dans une métamorphose. Mais on ne le sait qu'après.

La journaliste IT pink & green 18/06/2012 09:57



Oui, sur le moment j'ai juste "senti" qu'il se passait quelque chose, mais sans soupçonner que le bouleversement serait si important.



Blonde Paresseuse 08/06/2012 16:25


C'est super joli et vraiment, quelle chance... A moi de la saisir. Un jour. Bientôt....

La journaliste IT pink & green 09/06/2012 14:43



Oui, une chance à saisir, c'est exactement ça. J'ai eu la chance de la voir et de pouvoir la prendre !


Merci pour ton com



Leica 08/06/2012 13:25


superbe !!

La journaliste IT pink & green 09/06/2012 14:53



Merci !



mVmHmE 08/06/2012 11:50


Bonjour !


Je trouve ton article très agréable et plein de douceur. Tes mots glissent tout seul. Bravo !


Bon nouveau virage alors :)

La journaliste IT pink & green 09/06/2012 14:53



Merci à toi.