Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon sommeil est fabuleux

par La journaliste IT pink & green

publié dans Frappée par...

sommeil.jpg

 

Et ça mérite d'être souligné. Parce que ça n'a pas toujours été le cas, loin de là.

 

J'ai tellement pris l'habitude de bien dormir et de bien "m'endormir" (car c'est cette phase qui est cruciale, finalement) que je dois faire un effort de mémoire pour me rappeler comment c'était "avant".

 

Avant.

Quand le soir tombant réveillait progressivement et inexorablement mes angoissses.

Quand je traquais un sommeil qui me fuyait presque toutes les nuits.

Quand mon petit vélo, apparemment fan des virées nocturnes, se mettait en route et se transformait en moissonneuse-batteuse de mes nuits.

Quand je comptais systématiquement les heures qui me séparaient du matin et que je constatais avec terreur que je n'aurais probablement pas mon quota de sommeil. Evidemment ça me stressait encore plus, et évidemment ça compliquait encore davantage mon endormissement.

 

Avant.

Quand les les "cachets" cachaient si bien l'épouvante qui étreignait mon âme en l'anesthésiant à grands coups de drogues. 

Quand je ne supportais pas de me retrouver en tête à tête avec moi-même et que je préférais le coma médicamenteux plutôt que d'affronter l'araignée dans mon crâne. Maintenant quand j'y repense, je crois bien que j'ai passé une partie de ma vie comme un automate qui se gavait de médicaments pour dormir, puis de médicaments pour tenir debout. L'un après l'autre. L'un appelant forcément l'autre, car le sommeil sous somnifères et sous anxiolytiques n'est pas réparateur. Il est abrutissant. Epuisant à moyen terme. Il tue à petit feu.

 

Et maintenant ?

Maintenant je dors. Je DORS. Je n'y réfléchis même pas.

Je ne me pose pas de questions. Je ne me rends même pas compte par quel processus exactement cela se passe, mais je plonge dans le sommeil aussi facilement que si je me glissais dans un bon bain brûlant.  

 

Je n'ai pourtant pas fait de travail sur le sommeil. Ou disons plutot que je n'ai pas fait un travail "que" sur le sommeil. C'est toute ma vie, tout le fonctionnement de ma tête et de mon coeur que j'ai progressivement changés au cours de ces trois dernières années. En une phrase, je dirais que j'ai avant tout commencé à dompter mon mental. Ou le petit vélo, le truc qui se met en route et qui dévaste tout sur son passage, à commencer par le sommeil.

J'ai appris à faire taire le brouhaha de ma tête.

A puiser en moi loin, très loin (et tout près à la fois) pour y trouver une source de quiétude qui a toujours été là, mais dont j'ignorais l'existence.

J'ai surtout enfin accepté de laisser de côté le Passé et l'Avenir, en ne leur donnant pas plus de constance et d'existence qu'il n'en faut, pour me concentrer sur le Présent. Et le présent quand tu dors, c'est l'oreiller, la couette, la nuit noire et ton corps fatigué. Point. Rien de plus. Ni les factures, ni les soucis, ni les papiers à remplir ne font partie de ce présent. De demain, oui. Mais pas là. Y penser ne sert à rien, si ce n'est créer des images angoissantes. Et ça je ne le fais plus. Je ne tombe plus dans le piège de mon crâne.

 

C'est en changeant tout cela que le sommeil est venu à moi. Je ne dors pas beaucoup, je n'ai pas besoin de beaucoup d'heures de sommeil, contrairement à avant. Mais je dors bien.

 

Je me rends compte que tout ce que je décris plus haut me demandait un effort sur moi-même il y a peu de temps encoren, mais que c'est presque devenu automatique et naturel aujourd'hui. Comme si je retrouvais ma véritable nature. Je le fais, je le vis, c'est tout.

 

Maintenant quand je me couche, je ferme les yeux, mon corps repose, j'ai l'impression que ma tête est immense comme l'univers, calme comme le ciel, claire comme les étoiles. Je respire un grand coup. Un beau sommeil paisible et réparateur me gagne presque aussitôt.

Magique.

J'ai repris le pouvoir

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Submarine 26/07/2012 10:20


Ton article m'a donné le sourire jusqu'aux oreilles ! Il est tout simplement génial, c'est ce qu'il me fallait, j'avais véritablement besoin de lire ces mots ! Je m'y retrouve tellement... Je
suis en plein travail "pas que sur mon sommeil" en ce moment, ça commence à porter ses fruits, je sens que je suis sur la bonne voie...


Merci pour ce très beau billet !

La journaliste IT pink & green 27/07/2012 16:22



Haaaaaa je suis contente de te lire ici !! Et encore plus ravie que mon billet t'ait apporté quelque chose. Je te souhaite une belle continuation sur ce chemin A très bientôt !



Mema 05/06/2012 14:06


J'ai le cerveau qui turbine aussi pas mal avant d'aller me coucher, et je met un point d'honneur à ne pas penser à tout ce qui pourait alimenté un "petit vélo" (je trouve l'image très réaliste).


Alors tout les soirs, je lis. 


Je prend mon bouquin et il arrive toujours un moment où je me rend compte en fait que j'ai les yeux fermés et que je dors. Alors j'étteins la lumière et voilà...


Parfois ça prend pas plus de 5 minutes, parfois une bonne heure... c'est ma drogue.

La journaliste IT pink & green 09/06/2012 14:58



C'est une bonne solution. A chacun de trouver le petit truc qui aide à mettre le petit vélo en mode pause. 



Corinne (Couleur Café) 01/06/2012 15:26


Moi, j'ai un besoin vital d'avoir mon quota de 8h, sinon je suis morte le lendemain ! Avec la naissance des enfants, c'était très dur, mais petit à petit, mon sommeil reprend son rythme normal.
J'ai quelques périodes d'insomnie dues à beaucoup de choses, et j'ai dpu travailler moi aussi mon mental pour ne pas la subir toutes les nuits. Comme toi, j'ai repris le dessus ! Et c'est génial
!!!

La journaliste IT pink & green 09/06/2012 15:02



Bravo à toi alors !



Ginie 01/06/2012 10:27


Depuis quelques semaines, je dors enfin d'un vrai sommeil répérateur. A quoi est-ce lié ? Je n'en sais rien mais, même en dormant 6h comme la nuit dernière, je ne suis pas épuisée quand je me
réveille, ce qui était le cas avant. Ma mère aimerait pouvoir en dire autant mais elle n'y arrive pas et le vit très mal. C'est bien de reprendre le pouvoir Bises

La journaliste IT pink & green 09/06/2012 15:02



Oui c'est un bonheur et un soulagement de reprendre le pouvoir. Merci pour ton com !



Isabelle dans les étoiles 01/06/2012 10:18


J'aime décidément beaucoup ta prose.


Je t'avoue mon admiration sans bornes devant ce travail sur toi qui ne doit pas être toujours aisé à mener. Il faut à mon sens beaucoup de force et de courage pour parvenir à cela.


Mais tu as raison de faire cet effort pour parvenir à un équilibre qui en plus de t'être bénéfique l'est aussi pour ta famille.


Bravo!

La journaliste IT pink & green 09/06/2012 15:03



Merci Isabelle. Le chemin fut long et escarpé, mais en effet, j'ai trouvé un équilibre et je pousse un énorme OUF de soulagement je dois dire...