Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Non, je n'ai pas changé

par La journaliste IT pink & green

publié dans Mon nombril

happy.jpg

 

Enfin si j'ai changé. Beaucoup même.

Mais je suis accessible, réceptive, joignable. Ouverte. Pour tout le monde. C'est dans ce sens là que je n'ai pas changé, pour les autres.

 

Hasard ou pas, j'ai récemment reçu plusieurs messages coup sur coup de personnes que je connais depuis des années, des décennies, voire même depuis ma naissance. De ma famille plutôt proche donc, mais aussi d'anciens amis ou de personnes que j'ai cotoyées durant une période de ma vie. 

 

Et à plusieurs reprises on m'a dit/écrit "je t'écris mais je ne sais pas si j'ai raison de le faire", "je ne sais pas trop comment t'aborder", "tu as tiré un trait sur ton passé et je comprendrais que tu ne me répondes pas puisque je fais partie de ce passé", "je lis ton blog mais je n'ose pas commenter parce que je ne sais pas comment tu prendras ma présence ici". Etc.

 

Alors stop, stop, stop.

 

On rembobine le film, on recommence tout.

 

Oui j'ai changé. Dans ma manière de vivre et d'être. Oui j'ai lâché mon passé, il ne me torture plus. Mais lâcher le passé ne signifie pas l'enterrer avec tout ce qu'il contient, événements et personnes. Ca signifie juste l'accepter et ne plus se retourner dessus en posant sans arrêt des "et si j'avais fait ça" ou des "j'aurais du". Ca signifie être en paix avec lui. Ca ne veut pas du tout dire le renier.

 

Je n'ai tourné le dos à personne (par contre on m'a tourné le dos, mais c'est une autre histoire).

Les gens que j'aimais, je les aime toujours. Les gens qui ont compté pour moi, comptent toujours dans mon coeur. Il n'y a personne sur cette terre que j'aurais envie de rejeter avec un "non" définitif. Pas même ceux qui m'ont fermé leurs portes.

 

En vérité, je suis plus disponible que jamais. Plus ouverte que lorsque vous m'avez connue il y a cinq, dix, vingt ou trente ans. A cette époque là, je vivotais, je survivais, j'étais présente par moments seulement. J'étais un peu l'ombre de moi-même. Désormais j'habite ma vie. Je suis moi. Joyeuse, heureuse, sereine. 

 

Alors par pitié, si vous avez envie de faire toc toc, faites le !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Celine 12/09/2012 15:40


Toc Toc ...


Je suis nouvelle lectrice ... et je decouvre enfin un blog ou on decouvre la vie, l'amour et un brin de "spiritualite mais pas trop" et ca fait du bien ! c'est frais, c'est plein de belles
energies qui petillent ! merci :)


 

La journaliste IT pink & green 14/09/2012 13:47



Merci pour ton petit mot et bienvenue ici. Au plaisir de te relire 



Auto Occasion 07/09/2012 22:40


Bonjour,


Je pense que tout est dit dans le billet. En effet, on ne peut passer toute sa vie à en vouloir indéfiniment aux gens, quelle que soit la raison ou la nature de la relation. Comme vous, je pense
qu’il faut accepter le passé, ne pas oublier et vivre avec !


Bonne soirée !

La journaliste IT pink & green 20/09/2012 09:12



Merci pour ce commentaire qui me touche.



Fée Line 30/08/2012 21:09


et je crois que moi, je te découvre seulement maintenant ^^ et franchement, j'apprécie ! :)


bisous ! 

LMO 30/08/2012 17:19


Il est courageux, je trouve, ton billet.


Pour ma part je suis incapable de dire que n'importe qui dans mon passé peut ressurgir... J'ai fait le deuil d'une jolie enfance, de parents aimants. Mais je suis toujours en colère, au fond...


Alors je t'admire de réussir à ne pas enterrer tout et tout le monde de ton passé!

Annouck 30/08/2012 14:53


Bonjour, je ne suis pas une ancienne connaissance mais je profite de cet article qui me touche pour vous dire que j'apprécie votre blog, découvert il y a peu ! J'aime beaucoup votre façon
d'écrire et la façon d'exprimer vos sentiments avec pudeur ou non. J'adore cette phrase "Désormais j'habite ma vie. Je suis moi. Joyeuse, heureuse, sereine". J'aimerais moi aussi
pouvoir dire la même chose, ce qui n'est pas le cas actuellement! Etre soi, en accord avec ses envies, ses rêves, en paix avec son passé et actrice de sa vie, c'est un vaste programme
auquel j'essaie de travailler, mais ce n'est pas sans mal !


Bonne continuation dans cette vie qui vous va si bien.


Kenavo