Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pas de suicide sur Facebook svp

par La journaliste IT pink & green

publié dans Geek

fb.jpg

 

Ne plaisantez pas avec une envie passagère, chimérique, voire mythomane ou facétieuse d'en finir avec la vie sur votre mur Facebook, au risque de voir débarquer chez vous une horde de secouristes prévenus par vos "friends" affolés.

 

Facebook a installé un formulaire d'alerte au suicide, disponible dans la rubrique Aide en tapant le mot "suicide". Il peut servir à n'importe lequel de vos amis qui aurait noté dans vos propos un suspicion de vouloir passer à l'acte.

 

La démarche est ultra simple, il suffit de remplir neuf champs : nom, prénom, URL de la personne sur Facebook, URL du contenu suicidaire, réseaux auxquels la personne appartient... Un administrateur de Facebook se charge alors de vérifier le rapport et de contacter les autorités compétentes.

 

Sur cette même page, le réseau social renvoie également les utilisateurs vers des sites d'information sur le suicide (signes à reconnaître, conduite à tenir, personnes compétentes à contacter...), comme National Suicide Prevention Lifeline

 

Pourquoi c'est bien / ou pas ? 

 

- toute démarche de prévention contre le suicide est bonne à prendre (les professionnels de la santé saluent d'ailleurs cette initiative), on ne peut pas reprocher à Facebook d'installer un tel formulaire... à condition de ne pas verser dans l'excès (alertes abusives).

 

- le formulaire n'est pas du tout visible sur le site. D'ailleurs planqur les infos utiles (comme tout ce qui concerne le respect de la vie privée) c'est une habitude de Facebook. Un effort de communication et de lisibilité serait le bienvenue !

 

- et vlan, encore une intrusion dans notre vie privée. Ca aussi c'est du Facebook tout craché. On n'a même plus le droit de déprimer tranquilos derrière son écran, sans craindre qu'on nous envoie le Samu, SOS poisons, le GIGN et que sais-je encore !

 

- la meilleure prévention, ça reste tout de même celle de proximité. Si je lis des propos alarmants sur le mur d'un ami, mon premier réflexe c'est quand même de l'appeler ou de lui parler en privé. Pas de contacter Facebook.

Bon il est vrai que Facebook repose sur un principe de maillage d'amis virtuels, (souvent) jamais croisés, dispatchés au quatre coins du monde et dont on ne connaît pas toujours le numéro de téléphone ou l'adresse. Là ok, une alerte virtuelle internationale peut se révéler utile.

 

Mais perso, je préfère ne pas avoir à expérimenter cette fonctionnalité pour vous dire si elle est efficace ou pas.

 

 

Capture-plein-ecran-10032011-094143.jpg

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Astucesbeauté 10/03/2011 12:34



Je trouve l idée plutôt bonne, peut être que certains drames peuvent être évités pas ce biais... Par contre oui, il ne faudrait pas que nos "déprimes" soient mal interprétées! 


Je trouve que pour les ados c'est pas mal, ce sont les premiers à pouvoir passer à l'acte.. 



livvy 10/03/2011 11:53



Je rejoins ton analyse.


Et, perso, je me vois mal écrire sur mon mur que je projette de me suicider, mais bon, ce n'est que moi...



lily 10/03/2011 10:38



ben je trouve cela pas mal car moi dans mes 500 amis fb je ne connais pas tous personnellements car etant creatrice je me retrouve avec des pseudos amitié virtuel donc par forcement leurs
telephones.



top.produits.bebe 10/03/2011 10:36



C'est plutôt une bonne chose même si, comme tu dis, ils auraient pu mettre ce formulaire plus en avant. Mais ils doivent avoir peur que beaucoup de plaisantins fassent de faux rapports...


Je m'écarte un peu du sujet mais ça me paraît dingue quand même de prévenir tout un tas de gens (dont une bonne partie qu'on ne connaît pas ou à peine) qu'on va se suicider. Il y a eu
-malheureusement- des cas donc ça existe, mais je reste perplexe.