Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Collégienne

par La journaliste IT pink & green

Collégienne

Il y a les rentrées classiques, passage de CP à CE1, CE1 à CE2, CM1 à CM2, où on retrouve les mêmes locaux, les mêmes copines, les mêmes institutrices, la même cour de récréation, les mêmes odeurs, les mêmes menus de cantines, les mêmes horaires.

Et puis il y a les rentrées un peu particulières, la première rentrée, en petite section de maternelle, le passage en CP, la sixième, la seconde. Et puis la fac.

Ma fille aînée va vivre une rentrée spéciale, elle entre au collège. Elle me semble si jeune encore, d'ailleurs elle aurait du naître début 2003 et donc entrer seulement en CM2 cette année. Mais voilà, elle est née avec presque un mois d'avance, et ça l'a propulsée en PS à 2 ans 1/2, en CP à 5 ans 1/2 et au collège à 10 ans 1/2.

Les changements sont nombreux au programme : changement d'établissement, trajet en bus (quatre arrêts seulement, mais quand même), apprentissage du chinois. Et puis ses horaires sont modifiés, puisqu'il s'agit d'un collège "du matin" (grosso modo les cours obligatoires sont terminés à 14 h). Sans compter qu'elle va aussi côtoyer des plus grands et même des très grands, car le lycée est couplé au collège.

On me dit qu'elle va changer, que je ne la reconnaîtrai plus avant Noël, qu'elle va grandir, s'affirmer, contester aussi, qu'un petit fossé se creusera probablement entre les jeux de sa soeur et les siens, alors que pour le moment elles sont si proches. Que durant cette période de la pré-adolescence, les deux ans et demi qui les séparent se transformeront en deux siècles et demi. Qu'elle va prendre des centimètres, de l'assurance et des questionnements, de l'opposition.

Et puis certains petits changements déjà perceptibles me font sourire (et m'émeuvent, je dois bien le dire), quand je la vois passer une demi-heure à se coiffer par exemple, ou qu'elle me demande un "carré plongeant asymétrique" avant de partir en vacances (Beyoncé prend ça dans ta face, ma fille est un précurseur capillaire). Elle me pose aussi des questions sur les masques d'argile, les crèmes hydratantes, le mascara (non non même pas en rêve à 10 ans). Ses goûts vestimentaires s'affirment, elle écoute de la musique que je n'aime pas forcément, et tant mieux d'ailleurs. C'est ainsi que cela doit être, non ?

Je ne sais pas comment ça se passera, mon adolescence s'est tellement déroulée comme sur du beurre (trop) que je lui souhaiterais presque de faire sa crise d'ado comme elle doit la faire. "On n'échappe pas à sa croissance" m'a dit la personne qui m'accompagne lors des séances de Rebirth. C'est vrai. Les étapes qu'on n'a pas vécues enfant, les frustrations, les colères, les émotions qu'on n'a pas pu exprimer, on doit les vivre un jour où l'autre. Moi je les ai vécues tard, et c'est pas bon. Alors je lui souhaite de les vivre comme elle doit les vivre, au bon moment.

Commenter cet article

samsung galaxy S2 plus 31/03/2014 20:24

Merci pour cet article très instructif

PetitDiable 30/08/2013 15:08

Nos filles ont le même âge, la mienne aussi entre en 6ème et est née mi décembre. Ma toute petite va vivre une rentrée qui l'impressionne beaucoup...

La Journaliste IT Pink & Green 31/08/2013 14:39

Plein de pensées pour ta grande (la mienne aussi est de décembre !).