Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grandir, vieillir

par La journaliste IT pink & green

Grandir, vieillir

Quand j'étais petite, je pensais naïvement que les gens étaient définitivement classés selon des catégories d'âge, enfants, adultes, personnes âgées. Je veux dire : je pensais qu'ils étaient sur terre pour appartenir à cette catégorie, de manière immuable. Les personnes âgées étaient nées pour être âgées en permanence. Elles étaient comme ça depuis toujours, et en paix avec cet état de fait. C'était leur mission sur terre en quelque sorte.

Et moi ma mission, c'était d'être une enfant, de grandir un peu, de devenir une jeune fille puis une jeune femme. Et puis c'est tout. De madame, point. De vieillesse, encore moins.

Bon pour être tout à fait honnête, je ne pensais pas ça uniquement quand j'étais petite, mais jusqu'à il n'y a pas si longtemps que ça. Je crois même que parfois encore je me surprends à regarder le temps à travers ce prisme déformé.

Et parfois j'ai des petits électrochocs qui me rappellent la réalité. Comme lorsque je croise dans le miroir le reflet de ma peau qui me semblait correcte pendant un instant et qui m'apparaît soudainement un chouille fatiguée, un chouille terne à côté de la peau ronde, fraîche, rebondie et rose de mon aînée qui vient me rejoindre pour me regarder me maquiller.

Comme lorsque j'observe ce flot de collégiennes et lycéennes qui sortent de l'école les cheveux au vent, le portable vissé au bout du bras, les orteils bronzés dans les sandales. Je me sens comme l'une d'entre elles, je vous jure, c'est dingue hein ? J'ai presque envie d'aborder cette jolie blonde et lui demander où elle a trouvé son vernis et comment s'est passée sa journée, si les profs n'ont pas eu la maint trop lourde sur les devoirs et si elle a envie qu'on aille se boire un milk-shake en terrasse. Adossée à la poussette de mon fils, le temps me rattrape soudain. Eh oui, je ne suis plus comme elle, je ne fais plus partie de cette catégorie là. Sans doute même que, pour elle, je fais moi aussi partie de cette catégorie immuable de "vieux", de "parents", de "monsieur madame", et probablement me regarderait-elle interloquée si je l'abordais en lui disant que j'adore sa couleur de cheveux.

Ou encore comme lorsque je vois sur facebook ou ailleurs des photos de copains d'enfance, des garçons et des filles que je connais depuis que j'ai 6, 10 ou 15 ans. Je les trouve parfois tellement changés ! Les rides sont si profondes (thanks god je suis plutôt épargnée de ce côté là), les cheveux si grisonnants, et puis c'est quoi cette calvitie chez ce garçon avec qui je suis sortie quand j'avais 14 ans ?

Je me demande si moi aussi je produis ce choc sur eux, sur ceux qui ne m'ont pas vue depuis quatre, cinq ou six ans. Ai-je tellement changé durant cette période ? Ai-je vieilli ? Flétri ? Très souvent on ne me donne pas mon âge mais facile quelques années de moins. Mais jusqu'à quand ?

Dans un peu moins de deux ans, j'aurai 40 ans. Je ne pense pas être en paix avec ça, clairement je n'ai pas envie d'avoir 40 ans. Ou plutôt non : je suis heureuse d'avoir l'âge que j'ai, avec les expériences faciles et difficiles que j'ai traversées. Je n'ai juste pas envie d'avoir le corps qui vieillit. Mais peut-être est-ce juste un cap ? Peut-être qu'ensuite on passé vraiment à autre chose, en mieux ?

En tout cas dans ma tête j'aurai toujours 16 ou 24 ans. Et dans mon âme j'aimerais avoir 1000 ans, comme mon Amoureux. Mais ça, c'est une autre histoire.

Commenter cet article

samsung galaxy S2 plus 31/03/2014 20:30

C'est très agréable et faits saillants. Créer un contraste très réussi. Vous avez beaucoup de goût

lipocativation Paris 08/10/2013 10:48

Bonjour,

C'est vrai, quand on était petit, on rêve d'avoir 18 ans, puis 20 ans et quand le temps passe, on se rend compte qu'on a déjà des rides d'expressions, des ridules et que les rides vont bientôt venir. Mais moi je dis merci à la médecine esthétique qui nous permet de retarder les rides avec des soins anti-rides sans bistouri comme la rédiofréquence, les LED qui agissent sur le relâchement cutané, estompent et effacent les rides et ridules.

MissBrownie 13/09/2013 18:23

Voilà, c'est tout à fait ça ...
Je crois qu'il faut éviter de se regarder dans le miroir, de regarder les photos, de les comparer avec les vieilles photos et toujours avoir 15 ans dans sa tête.

malise 13/09/2013 12:00

C'est un très beau texte que voilà, comme toujours, tellement proche de ce que je ressents. Je suis comme toi, je crois, à m'imaginer avoir encore 20 ans, ou en tout cas à refléchir (voire me comporter) comme si c'était encore le cas. Quand je me regarde dans une glace, je vois bien tout ce qui a changé, mais mon état d'esprit reste le même, et en toute franchise j'adore cela. Je me demande souvent ce que signifie vraiment être adulte. Est-ce que mes parents pensaient et agissaient comme moi quand ils avaient mon âge, eux que je voyais vieux et raisonnables ? Bref, je pourrais en écrire des pages tellement je suis d'accord avec toi! ;)

Bouboulette 13/09/2013 11:27

Comme je te comprends !!!
Purée, oui... Juste comme je te comprends ♥