Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le chemin,"mon" chemin

par La journaliste IT pink & green

Quand je suis morte et que j'ai ressuscité, quand je me suis (r)éveillée, quand j'ai commencé à changer, je voulais que tout aille vite. J'avais vu derrière le rideau, et je voulais y retourner. Je voulais le revoir, l'entendre à nouveau, contempler cette autre réalité qui est, en vérité, la seule réalité. J'ai tapé des pieds, j'ai trépigné, j'ai ragé que c'était injuste, que je voulais rentrer chez moi, que ça ne devait pas s'arrêter comme ça. J'ai pleuré, j'ai supplié, j'ai quémandé, j'ai marchandé. Oui, comme une enfant capricieuse, on peut dire que je me suis roulée par terre en hurlant à l'injustice. Je lui en ai même voulu à lui, parce que je savais qu'il savait, mais qu'il se contentait de me donner des conseils que je trouvais complètement puériles alors que je cherchais juste une formule magique. Abracadabra !

 

Je trouvais ça injuste et incompréhensible. J'avais vu et je ne voyais plus ! Je me sentais prête pourtant, pourquoi cela ne m'était-il pas donné ? On fait comment pour y retourner ? Pourquoi le voile était-il redescendu ? Il est où le mode d'emploi pour le relever ? Et si je tapais Dieu sur Mappy ?

 

De guerre lasse, après avoir bien pesté, j'ai laissé tomber mes poings rageurs Je me suis résignée, j'ai appris la patience malgré moi.

 

Et récemment j'ai commencé à comprendre. Oui, il y a un mode d'emploi. Il y a même des tas de bouquins qui en parlent, des tas de gens qui racontent leurs expériences (au pluriel forcément). Mais lire l'expérience des autres, la croire, quitte à s'en gaver, s'en imprégner, ça ne reste jamais que quelque chose d'extérieur à soi. Lire ou écouter les autres, ça n'est pas vivre une expérience, quand bien même on y croirait de toutes ses forces. Même si on me disait comment ça fonctionne, la seule chose importante ça n'est pas d'y croire. C'est de le vivre. Poser un pied devant l'autre et cheminer vers la lumière. Sur son propre chemin.

 

Et je suis tombée sur cet extrait dans un bouquin (rouge, comme par hasard) qui correspond parfaitement à ma réflexion.

 

"Un aveugle demande "Qu'est-ce que la lumière ?"

La philosophie (la religion, la science...) tentera de répondre ce qu'est la lumière.

Mais le guide sait une chose : si un homme demande "qu'est-ce que la lumière ?", cela montre simplement qu'il est aveugle. Le guide ne dira pas ce qu'est la lumière. Le guide commence par opérer sur l'homme, pour le changer, pour qu'il puisse voir. Il lui dira comment atteindre la connaissance, comment faire pour voir, comment parvenir à la vue. Quand la vue est là, la réponse est donnée.

Le guide ne donnera pas la réponse, mais il donnera une technique pour atteindre la réponse.

Et cette réponse ne sera pas d'ordre intellectuel. Quand on parle de lumière à un aveugle, c'est intellectuel. Quand l'aveugle devient capable de voir par lui-même, c'est existentiel."

Le chemin,"mon" chemin
Commenter cet article

Coco 14/05/2013 22:15

Coucou Miléna, comme pour beaucoup de choses je pense qu'effectivement tant qu'on a pas vécu on ne peut pas comprendre ou plutôt assimiler, intégrer.
Le dialogue avec moi même, avec ma source, mon essence m'aide aujourd'hui, je refais connaissance avec la foi, celle avec qui je me refusais de communiquer depuis tellement longtemps. Mais lors d'angoisses encore bien trop fortes, que je n'arrive pas forcément à gérer, accepter, les livres m'aident encore à m'apaiser. Ils m'aident parfois à me reconnecter avec ma source, m'aident à mieux accepter et comprendre mes angoisses. Et à ne pas me laisser engloutir. J'ai tellement soif de compréhension, de trop je le sais. J'ai hâtes de savourer le présent tel qu'il est sans me poser de questions sur hier ou demain. Mais d'avoir retrouver la foi en ma source, cette bonne vieille amie qui finalement à toujours été là, ne m'a jamais abandonné, m'aide beaucoup. La sensation sécurisante de retrouver ses racines. Et pour que l'arbre pousse, grandisse et s'épanouisse rien ne vaut que de prendre soin de ses racines.
Je t'embrasse fort et merci.

Oscara 13/05/2013 21:57

Je suis complètement du genre à chercher le mode d'emploi. Pour tout. Intellectuellement je comprends bien les chose grâce aux modes d'emploi. Mais ça n'imprime pas... C'est tout le drame de ma vie... actuelle. J'essaie de changer mais c'est vraiment long...