Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mon mot totem 2o18 : porte

par La journaliste IT pink & green

publié dans Frappée par... , Totem

Mon mot totem 2o18 : porte

Si vous me lisez depuis quelques années, vous connaissez peut-être cette habitude que j'ai de commencer l'année avec un mot totem. Plutôt que de prendre mille résolutions que je ne tiendrai probablement pas, je préfère placer ma année nouvelle sous le signe, la protection, l'énergie d'un mot.

C'est une amie chère à mon coeur qui m'a parlé de ça il y a six ans (vous trouverez le lien vers son billet explicatif en bas), et depuis je m'y tiens.

J'ai partagé ici (presque) chaque année le mot totem qui m'avait été soufflé. Oui parce que c'est quelque chose de totalement intuitif, un mot qui nous saute au visage parfois sans raison immédiate. Un mot qu'il m'est arrivé de ne pas comprendre, de refuser, cherchant vainement un autre symbole. Mais le bougre était têtu, il se présentait à moi dès qu'il en avait l'occasion. Même au détour d'une conversation, même sur un statut Facebook, même dans la rue ! J'ai donc fini par l'accepter.

Il y a d'abord eu Circulation en 2o12 et même son bilan.

Puis Rouge et son bilan difficile mais enrichissant. 2o13 fut rouge, sans aucun doute.

Puis Tempête en 2o15 et un deuxième billet à ce sujet, un billet que j'aime beaucoup.

Puis Empathie, celles qu'on exerce envers les autres, mais celle aussi qu'il faut se permettre d'exercer envers soi-même.

Puis Doré, dont je n'ai jamais vraiment parlé en détail car c'était vraiment trop intime, trop personnel, lié à des rêves éveillés et un rebirth que j'ai fait. Mais j'ai quand même un peu parlé de ce mot totem dans ce billet (que j'adore, oui il y a parfois des billets qu'on écrit et qui nous marquent nous-mêmes) : Le lâcher prise, ou quand l'Univers dégaine sa baguette magique

Puis l'an dernier ce fut Canicule, mais je n'en ai pas parlé, par manque de temps. On peut toutefois dire qu'il a parfaitement décrit mon année 2017 ! Une année riche, chaude, caniculaire, avec deux bébés qui arrivent, un déménagement à l'arrache, cette chaleur qui ne nous quitte pas. Une année intense, à l'image du feu dans les yeux de Béryl, à l'image des fous rires chauds et communicatifs de Zéphyr.

Bref, j'en reviens à mon mot totem 2018. Ce sera la porte, les portes.

Celles de ma maison, que j'adore photographier.

Celles qui se fermeront peut-être.

Celles qui s'ouvriront sans aucun doute.

Celles que moi je fermerai.

Celles que je barricaderai.

Ou au contraire celles que je retirerai de ma vie pour que l'air, l'amour et la joie y circulent plus librement.

En me relisant, je me rends compte que "porte" ce n'est pas seule "la porte". Mais peut-être aussi le verbe porter conjugué. Je porte, tu portes, l'Univers me porte. Finalement ce mot totem rejoint peut-être les précédents... La tempête, se laisser porter, laisser circuler...

Bref, tout un programme encore une fois.

 

Pour en savoir plus : L'année... en un mot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

PetitDiable 12/01/2018 10:21

Quelle belle idée!

Kid Friendly 11/01/2018 22:24

Je me souvenais de l’un de tes billets sur le sujet. L'idée est jolie. Je vais essayer. Même si pour l’instant c’est le gros blanc sur le mot en question... On verra s’il vient à moi...

Allychachoo - Famille en chantier 11/01/2018 17:24

Je suis allée (re)lire tes anciens billets. C'est toujours passionnant de découvrir la force de tes intuitions.